Rentrée de la promotion Maistrance 2016.3

Publié le 31 Août 2016 à 12:14

© Marine nationale

Dans la soirée du 28 août 2016, le Centre d’instruction naval (CIN) de Brest, a accueilli les élèves de la 3ème session de la promotion « Maître Adolphe Marie Jézéquel » de l’Ecole de maistrance.

Agés de 17 à 25 ans, ces jeunes ont un niveau de bac à bac +3. Cette avant-dernière session de l’année 2016 compte 227 élèves maistranciers dont 6,6% de filles. Ils ont été recrutés dans onze spécialités, notamment fusiliers marins, électrotechniciens ou encore détecteurs et viennent effectuer leurs dix-sept semaines de formation initiale au CIN. Après cette période de formation essentielle, au cours de laquelle ils acquerront le socle des connaissances indispensables à l’exercice de leur métier d’officier marinier, ils rejoindront une école de spécialité. Dans un an environ, ils rejoindront leurs premières affectations dans les unités opérationnelles de la Marine Nationale avec le grade de second-maître. Ces officiers mariniers sont destinés à être des techniciens supérieurs capables d’encadrer des équipes.

L’École de Maistrance a pour but de les préparer à leurs futures fonctions de cadre tout en leur donnant les bases dans les domaines de la formation militaire et maritime, leur inculquer les valeurs de la marine.

Le mardi 30 août 2016, les futurs officiers mariniers ont signé leur contrat d’engagement en présence du capitaine de frégate Emmanuel Geffroy, directeur de l’Ecole de maistrance : 48 heures après leur arrivée au CIN, ils s’engagent ainsi à servir 10 ans dans la Marine.

La Marine est dans une dynamique d’effort de recrutement particulièrement accru, pour la deuxième année consécutive. Dotée de moyens modernes nécessitant des marins hautement qualifiés pour leur mise en œuvre, elle a besoin d’un corps d’officiers mariniers à la formation solide et capables de s’adapter aux exigences des équipements actuels et futurs. Dans ce cadre, l’Ecole de maistrance a une position stratégique pour le recrutement de la Marine, car elle accueille des futurs marins qui constitueront son ossature.

Source: Marine nationale
Droits: Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4.6 (9 votes)
Envoyer