Accostage du deuxième B2M à la base navale de Brest !

Publié le 3 Août 2016 à 10:22

© Marine nationale

Le deuxième bâtiment multi-missions (B2M) Bougainville est arrivé jeudi 28 juillet à la base navale de Brest. Le capitaine de corvette Fajon a été reconnu commandant de l’unité. Une étape décisive avant la réception du bâtiment par la Marine nationale au mois d’octobre. Le B2M Bougainville ralliera ensuite la Polynésie Française au mois de décembre, pour son admission au service actif.

Au cours des mois d’août et de septembre, l’équipage de 23 marins mènera une intense période d’essais à la mer. Cela passera par une mise en condition opérationnelle (MECO) et une mise en condition de navigation (MECNAV). Le but : se former et s’aguerrir, mais également vérifier les installations du B2M telles que son système d’armes et ses systèmes d’informations et de communications (SIC).

Le programme B2M a vocation à assurer les missions de souveraineté outre-mer. Bâtiment moderne et polyvalent, le B2M Bougainville participera donc aux missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans les zones économiques exclusives (ZEE). En appui de la police et de la gendarmerie, il sera capable de projeter des forces. Il assurera un soutien logistique en transportant des frets au profit des collectivités territoriales françaises. Il sera aussi en mesure de porter assistance aux populations. Répondant à un besoin militaire et interministériel, sa perspective d’utilisation s’inscrira à la fois dans le concept d’emploi des forces militaires et des responsabilités confiées à la Marine dans le cadre de sa participation à l’Action de l’Etat en Mer.

Le B2M Bougainville assurera une véritable polyvalence : composé de deux équipages de 23 marins, pouvant assurer plus de 200 jours de mer, le bâtiment sera capable d’effectuer des opérations de 30 jours sans ravitaillement avec 40 personnes à bord. Il disposera également d’une large palette d’équipements. Sa vaste plage arrière lui permettra par exemple de stocker simultanément 6 conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds) et 2 à 3 véhicules (manutentionnés par sa propre grue). Il sera équipé d’un treuil pour porter assistance et remorquer des navires en difficulté, de deux embarcations rapides pour projeter des forces de police, d’une embarcation amphibie pour débarquer des personnes, un véhicule léger ou du fret, d’une plateforme spécifique pour les plongeurs et d’une infirmerie pouvant accueillir jusqu’à trois patients alités.

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4.7 (3 votes)
Envoyer