Prises de commandement et mise en sommeil de la flottille 32F

Publié le 4 Juillet 2016 à 16:12

© Marine nationale

Le 27 juin 2016, le contre-amiral Bruno Thouvenin, commandant la force de l’aéronautique navale, après avoir fait reconnaître le capitaine de corvette Yann Mordacq, commandant l’Ecole de spécialisation sur Hélicoptères Embarqués (ESHE) - escadrille 22S, et le capitaine de corvette Pol-Aurélien Sandrin, commandant la flottille 34F, a présidé la cérémonie de mise en sommeil de la flottille 32F, sommeil après avoir servi 58 ans.

Créée le 1er janvier 1958 sur la base de Cuers-Pierrefeu (Var), la flottille 32F, équipée d’hélicoptères d’assaut HSS 1, rejoint la base de l’aéronautique navale (BAN) de Lartigue, en Algérie, le 18 février de la même année. Elle participe aux opérations de maintien de l’ordre dans le sud oranais et sur la frontière algéro-marocaine. En juillet 1962, après avoir effectué plus de 20 000 heures de vol au-dessus de l’Afrique du Nord, la flottille rallie la BAN de Saint-Mandrier (Var) où elle est reconvertie en formation de lutte anti-sous-marine. Deux ans plus tard, en juin 1964, la flottille 32F est affectée à Lanvéoc-Poulmic (Finistère) dans le cadre du redéploiement des forces aéronavales vers l’Atlantique.

Le 1er février 1970, l’apparition du Super Frelon doté d’équipements perfectionnés, procure à la flottille la capacité « tout temps » pour les missions de lutte anti-sous-marine et de sauvetage. Le 1er septembre 1981, l’état-major de la Marine décide de la reconversion de l’unité en flottille hélitransport opérationnel tout en conservant les missions de service public. Du 15 septembre 1997 au 1er juin 2001, la flottille se voit confier les sites de service public du Touquet, de Cherbourg, de la Rochelle, et de Hyères équipés de Dauphin. La 32F est alors présente sur tout le littoral français : Manche, Atlantique et Méditerranée.

Le format de la flottille change de nouveau le 1er juin 2001, avec la création d’un détachement permanent à Hyères, équipé d’un Super Frelon et le transfert des quatre sites de service public à la flottille 35F. Le 23 avril 2010 arrive le premier des deux EC-225 assurant les missions de la flottille 32F, dans les l’attente de la mise en service opérationnelle du
NH90. Enfin, le 30 avril 2010, le Super Frelon est retiré du service actif après quarante ans de bons et loyaux services.

Depuis 1958, la flottille a ainsi réalisé plus de 150 000 heures de vols et pas moins de 3213 missions de sauvetage permettant de secourir 2202 personnes ! Cette cérémonie aura permis aux quelques 300 anciens marins ayant servi cette flottille présents pour l’occasion, de se remémorer toutes les années passées. A l’image de M. René Langevin, 85 ans, qui a pu partager ses souvenir de la création de la flottille en 1958. Les invités ont ensuite pu admirer le défilé aérien composé des 2 EC-225 et de 2 Caïman Marine symbolisant, ainsi, la passation de la mission de secours maritime de la flottille 32F à la flottille 33F.

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 3.8 (4 votes)
Envoyer