Le système d’armes SNLE Le Triomphant / M51 validé en conditions opérationnelles

Publié le 1 Juillet 2016 à 17:52

© Marine nationale

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, exprime sa grande satisfaction après le succès du lancement d’un missile balistique stratégique M51 par le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Triomphant, le vendredi 1er juillet 2016 à 9h18, depuis la baie d’Audierne (Finistère).

Il adresse ses très vives félicitations à l'ensemble des femmes et des hommes du ministère de la Défense, du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et des entreprises qui ont œuvré à sa réussite.

Le missile a été suivi tout au long de sa phase de vol par les moyens du centre d’essais de la Direction générale de l’armement (DGA), et le bâtiment d’essais et de mesures Monge. La zone de retombées se situe en Atlantique Nord à plusieurs centaines de kilomètres de toute côte. Comme toujours, cet essai a été effectué sans charge nucléaire et dans le strict respect des engagements internationaux de la France. Ce tir valide la capacité opérationnelle du système d’armes global du SNLE Le Triomphant et démontre à nouveau l’excellence de la haute technologie que les industries françaises mettent en œuvre dans ce domaine.

Le missile M51 équipe aujourd’hui trois des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de nouvelle génération (SNLE-NG). Le passage de l’ensemble de la force océanique stratégique à cet armement est prévu d’ici la fin de la décennie.

 

En savoir plus sur la dissuasion nucléaire :

                           

 

Source : Direction générale de l'armement

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer