La guerre des futurs - Stratégie et incertitude

Publié le 27 Mai 2016 à 14:53

© Éditions du Rocher

La déstabilisation du Proche et du Moyen-Orient, l'extension du phénomène djihadiste en Afrique, la crise migratoire en Méditerrannée... Le monde est en mutation tout en étant sujet à bien des paradoxes.
 
La violence, la souffrance et la peur envahissent nos écrans plats, tandis que les conflits entre États sont devenus rares. La guerre froide s’est achevée depuis plus d’un quart de siècle. Il serait pourtant trop simpliste d’écarter des réflexions le sujet des conflits tant il est essentiel d’en saisir toutes les dimensions modernes. Une mission dont se sont parfaitement acquittés seize officiers français (dont les capitaines de vaisseau Jacques Fayard et Christophe Lucas), mais aussi des officiers de trois autres armées européennes, tous auditeurs du Centre des hautes études militaires (CHEM), sous la houlette de son directeur.

Un livre de réflexion pour comprendre les guerres dernière génération de plus en plus variées, «hybride », asymétriques et terroristes. Des «guerres caméléons» - chères au stratège Clausewitz mais dans une version 2.0 – qui se jouent des frontières, des nationalités, des règles et même de la politique.

Un ouvrage pour réfléchir et mieux cerner ce phénomène de « pulvérisation de la violence » si déroutant pour les armées conventionnelles.

La Guerre par ceux qui la font - Stratégie et incertitude,
Collectif sous la direction du général Benoît Durieux, Éditions du Rocher, 365 pages, 22€.
Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer