La mission Jeanne d'Arc 2016 accueille le commandant de la zone maritime Asie-Pacifique (ALPACI)

Publié le 28 Avril 2016 à 12:10

© Marine nationale

Le 23 avril 2016, le commandant de la zone maritime Asie-Pacifique (ALPACI), également Commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française (COMSUP FAPF), le contre-amiral Bernard-Antoine Morio de l’Isle, a rendu une visite officielle au BPC Tonnerre près du détroit de Malacca. Il était accompagné du vice-amiral Ahmad Bin Abdulallah, sous-chef opérations de la Royal Malaysian Navy.

Alors qu’il est déployé dans la zone de commandement maritime permanent d’ALPACI, le Tonnerre, bâtiment du groupe Jeanne d’Arc qui forme les officier élèves, a accueilli le contre-amiral Morio de l’Isle le 23 avril 2016. Cet embarquement a été l’occasion pour le COMSUP FAPF de rencontrer l’équipage et les officiers élèves de l’École d’application des officiers de marine.

L’amiral a prononcé une conférence à bord sur la présence de la France dans le Pacifique. « La France est un état du Pacifique » a-t-il tenu à rappeler. Après avoir souligné l’intérêt stratégique de la zone Asie-Pacifique identifiée par le Livre blanc de 2013, il a rappelé qu’en temps qu’ALPACI et COMSUP FAPF, sa mission visait à garantir la souveraineté nationale en Polynésie française et sa zone maritime, veiller à la sauvegarde des intérêts nationaux dans la zone maritime du Pacifique, et assurer la présence de la France dans la zone de responsabilité permanente (ZRP) Asie-Pacifique.

Il est notamment revenu sur les actions de coopération opérationnelles mises en œuvre dans la région et le rôle fondamental joué par les FAPF dans le domaine des relations internationales militaires, en lien avec les forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC).

« Votre présence dans le Pacifique est essentielle au développement de notre stratégie d’influence dans cette région.»a conclu l’amiral.

Les FAPF constituent un dispositif interarmées à dominante maritime prépositionné qui, avec les Forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC), a pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France sur le « théâtre Pacifique ». Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale souligne l’importance stratégique du dispositif des forces prépositionnées. Il permet à la France de pouvoir assurer sa souveraineté, y compris sur ses territoires éloignés, d’intervenir en cas de catastrophe naturelle mais également de lutter contre les menaces grandissantes comme les trafics illégaux et d’animer la coopération militaire régionale avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique.

La mission Jeanne d'Arc 2016est un déploiement opérationnel de longue durée d'un groupe amphibie articulé autour du BPC Tonnerre et de la FLF Guépratte. Retrouvez le dossier de presse en cliquant-ici.

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 3.5 (2 votes)
Envoyer