Le Commandant Birot engagé dans la protection maritime du territoire

Publié le 28 Avril 2016 à 11:28

© Marine nationale

Loin des mers chaudes du Golfe de Guinée où il a patrouillé pendant presque trois mois dans le cadre de la mission Corymbe jusqu’en février 2016, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Birot a repris du service en mer Méditerranée, en participant à la posture permanente de sauvegarde maritime (PPSM).

Depuis son retour, l’équipage est sur le pont pour garantir une disponibilité optimale des installations de propulsion et du central opération. Ces efforts n’auront pas été vains car le Commandant Birot a pris la relève dès le mois d’avril de l’alerte à 24 heures et a entamé une patrouille dans nos approches.

Habitué à ce genre de déploiement, les PHMsont des outils de premier choix pour conduire en permanence ces missions de surveillance. Véloces et polyvalents, ils sont en mesure d’effectuer un large spectre d’interventions : police des pêches, patrouilles côtières et hauturières, marquage de bâtiments suspects, surveillance et protection des espaces protégés, mission SAR (search and rescue : sauvetage en mer), lutte anti-pollution… C’est bien cette réactivité des moyens en mer qui est plébiscitée par la préfecture maritime. Elle dispose ainsi d’une capacité de réaction dans sa zone de responsabilité et d’une vision en profondeur très complémentaire de la surveillance côtière.

Les PHM sont la marque la plus évidente du rôle fondamental de la Marine dans la défense maritime du territoire (DMT). Dernier véritable lieu de liberté pour beaucoup, la mer n’en demeure pas moins un espace où des règles de droit, nationales et internationales, s’appliquent pour garantir la sécurité de nos eaux et les préserver des trafics. L’action du Commandant Birot s’inscrit parfaitement dans cette logique. Ces patrouilles permettent, en collaboration avec les sémaphores, de contrôler les flux maritimes et le cas échéant d’intervenir sur certains navires suspectés de se livrer à des activités illicites.

Le PHM Commandant Birot est engagé en mission PPSM d’avril à fin mai 2016. Durant cette période, son équipage a à cœur de se mobiliser, avec les autres forces armées, pour la protection du territoire nationale. Loin des théâtres d’opérations extérieures, la défense des intérêts français se joue également dans notre environnement proche. Un environnement qui évolue sans cesse et qu’il faut appréhender le mieux possible. Être marin, c’est avant tout s’adapter, y compris à quelques nautiques du port base.

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer