Le Jean Bart à Chypre

Publié le 27 Avril 2016 à 15:04

© Marine nationale

Chypre, État insulaire d’à peine 9250 km2 pour un million d’habitants, est un partenaire important et une étape précieuse et séculaire pour les bâtiments militaires français déployés en Méditerranée orientale.

Déjà en 1536, François Ier et Soliman le Magnifique, sultan de l’Empire Ottoman, signaient en bonne intelligence les fameux actes dits de Capitulations. Bien que de nature commerciale, ces accords permirent ainsi à la France d’envoyer ses émissaires de Chypre à Constantinople et surtout d’ouvrir de nombreux consulats dans la région. Aujourd’hui encore et dans un esprit fidèle à une diplomatie française bienveillante, les bâtiments de la Marine font régulièrement escale à Larnaka ou à Limassol.

Ainsi, ces dernières semaines, la frégate antiaérienne Jean Bart a fait escale à Chypre, à deux reprises. A cette occasion, René Troccaz, ambassadeur de France auprès de la République de Chypre a été accueilli à bord, où il a pu apprécier le résultat des opérations menées par la frégate et toute la pertinence de déployer une frégate dans la zone d’intérêt stratégique au Levant.

Ces escales ont permis de refaire les pleins et d’approvisionner en matériel de rechange. Elles ont aussi donné l’opportunité aux marins de retrouver la terre ferme après plusieurs semaines de mer.

À l’appareillage, un PASSEX a pu être réalisé avec la marine chypriote.

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer