Journée de commémoration pour le LV Le Hénaff

Publié le 26 Avril 2016 à 15:56

© Marine nationale

Samedi 23 avril 2016, plusieurs cérémonies commémoratives ont honoré la mémoire de héros de la Résistance ayant participé en 1944 à l’opération « Dahlia », dont le LV Yves Le Hénaff, en présence de membres de l’équipage du bâtiment éponyme de la Marine nationale.

Dans la nuit du 2 au 3 février 1944 débutait l’opération « Dahlia » et avec elle, une page d’histoire de la Seconde Guerre mondiale s’est écrite sur la plage de la commune de l’Ile Tudy, dans le Finistère. L’objectif de cette mission consistait à exfiltrer vers l’Angleterre Pierre Brossolette, journaliste et homme politique, Emile Bollaert et Emile Laffont du Comité français de la Libération, le commandant Jouhaud, d’autres résistants en particulier bretons, des aviateurs alliés et des officiers du réseau Dahlia parmi lesquels le lieutenant de vaisseau Yves Le Hénaff. Les 37 membres de cette opération embarquèrent à la nuit tombée sur la pinasse le « Jouet des flots » pour rejoindre une vedette britannique au large d’Ouessant. Une voie d’eau apparut en approche des récifs de l’ile de Sein, compromettant gravement l’expédition. Par une périlleuse manœuvre, ils parvinrent à gagner la terre et se séparèrent afin d’échapper à l’ennemi. Mais certains furent découverts à Audierne, arrêtés, emprisonnés et connurent une fin dramatique comme Pierre Brossolette, héro de la Résistance, qui, interrogé, se défénestra d’un immeuble de la Gestapo pour ne pas parler sous la torture, et le lieutenant de vaisseau Yves Le Henaff qui mourut étouffé le 2 juillet 1944 dans un wagon qui l’emmenait vers Dachau.

Cette page de notre histoire méritait un hommage particulier et c’est le sens des cérémonies qui se sont déroulées ce samedi 23 février 2016. Dans la matinée, un premier hommage organisé par la mairie de l’Ile Tudy, en partenariat avec le patrouilleur de haute-mer (PHM) LV Le Hénaff , en présence de l’Amicale des Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale (AASSDN), du neveu d’Yves Le Hénaff et du petit fils de Pierre Brossolette, avec la participation de la PMM « LV Le Hénaff » de Quimper, du monde combattant et des habitants, s’est concrétisé par le dévoilement d’une plaque commémorative. La mémoire des héros de l’opération « Dahlia » et du « Jouet des Flots » ont été honorés au cours de cette cérémonie, présidée par M. Jean-Luc Videlaine, Préfet du Finistère, maiségalement le courage et la détermination de la population sans laquelle cette page d’histoire de la guerre clandestine n’aurait pas été possible. Une classe d’enfants a ainsi évoqué les noms des 37 passagers du navire et des déportés de l’Île Tudy. La cérémonie s’est conclue par la remise de la croix de chevalier de la Légion d’honneur au capitaine de frégate Eric Wacongne dont la carrière dans la Marine incarne la continuité des engagements opérationnels assumés par les marins.

Une seconde cérémonie présidée par le capitaine de corvette Emmanuel Pons, commandant le PHM LV Le Hénaff, s’est déroulée dans l’après-midi au cimetière Saint Louis de Quimper, pour rendre un hommage plus intime à la famille Le Hénaff. C’est autour de ce nom, en présence des anciens combattants, des marins du PHM LV Le Hénaff et des jeunes stagiaires de la PMM « LV Le Hénaff » qu’une plaque commémorative a été déposée sur la tombe des parents du résistant, dont le corps n’a jamais été retrouvé. Pour que le Souvenir reste !

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer