Chammal : L’Atlantique 2 opère depuis la Jordanie

Publié le 20 Avril 2016 à 14:10

© Marine nationale

Le 13 avril 2016, l’Atlantique 2 (ATL2), déployé sur base aérienne projetée (BAP) en Jordanie, a réalisé une mission, à la demande du Centre des opérations aériennes de la coalition (CAOC), de recherche de renseignements sur des points précis en Irak.

Un ATL2 opère depuis la BAP en Jordanie depuis février 2016. Cet appareil de patrouille maritime multimissions est doté de capacités de renseignement et peut être armé de bombes guidées laser de type GBU 12.
Son implantation sur la plate-forme, en Jordanie, accroit les capacités de renseignement ISR et de frappes de la France, au sein de la coalition. Elle s’inscrit dans la poursuite des efforts français au Levant et permet en outre le développement de synergies entre les différents détachements opérationnels de la BAP.
Le détachement ATL2 est composé d’un aéronef et d’une trentaine de marins. L'ATL2 est équipé d’une caméra qui fournit des images et des vidéos de jour comme de nuit. Cet aéronef au long rayon d’action réalise des missions en Syrie ou en Irak, en assurant une permanence sur zone pouvant atteindre 12 heures de vol.

L’ATL2 contribue à l’acquisition de renseignements de la coalition dans le cadre de l’opération Chammal.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise 1000 militaires. Elle vise, à la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, à assurer un soutien aérien en Irak et en Syrie dans la lutte contre le groupe terroriste Daech, en frappant l’organisation terroriste avec ses moyens aériens. Le dispositif complet est actuellement structuré autour de quatorze avions de chasse de l’armée de l’Air (six Rafale, huit Mirage 2000D) d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale ainsi que de capacités de renseignement, de commandement, de contrôle (C2) et de ravitaillement. Il comprend également des militaires projetés à Bagdad pour la formation et le conseil des militaires irakiens.

Vos réactions: 
Moyenne: 4.4 (9 votes)
Envoyer