Le Jean Bart entretient l’amitié franco-libanaise

Publié le 20 Avril 2016 à 14:03

© Marine nationale

En avril 2016, à l’occasion d’une escale à Beyrouth, la frégate antiaérienne Jean Bart s’est entrainée pendant deux jours avec la marine libanaise. Après un exercice de plongée commun, le Jean Bart a participé à une série d’entrainements au large de la capitale alors qu’un commando des forces armées libanaises (FAL) simulait une intervention de vive force contre la frégate. Par ailleurs, le patrouilleur Trablous a permis à la chaîne fonctionnelle « sécurité » du Jean Bart de s’entrainer à l’assistance d’un bâtiment en détresse, afin de maîtriser un incendie et prendre en charge les blessés par l’équipe médicale du bord. Enfin, le Panther a procédé aux treuillages d’un plongeur, sur le Trablous.

A quai, le bâtiment a accueilli de nombreux visiteurs : des généraux libanais de haut rang mais également des stagiaires de l’école de commandement et d’état-major Gouad Chebab, des élèves de l’école navale libanaise ou des élèves d'un collège français de Beyrouth.

Un programme très dense qui aura permis de renforcer encore, efficacement, le lien franco-libanais !

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (6 votes)
Envoyer