Le chasseur de mines Lyre en opération de guerre des mines

Publié le 19 Avril 2016 à 16:19

© Marine nationale

Le 29 mars 2016, honorant le contrat opérationnel de sécurisation des approches maritimes au large des Saintes Maries de la mer, le chasseur de mines Lyre a découvert une première mine. La Lyre procédait alors à une tâche de levé de fond basée sur des archives de plans de mouillage de mines allemandes.

Après avoir obtenu les autorisations préfectorales et avec le soutien du sémaphore de Couronne pour la sécurité nautique, l’engin historique a été contreminé par 20 mètres de fond.
Un deuxième flotteur de mine a été localisé à proximité le lendemain et contreminé par les plongeurs démineurs.

Près de 600 kg équivalent TNT ont ainsi été découverts et contreminés à proximité d’un des plus grands ports de commerce de France et où l’activité de pêche y est importante, garantissant un peu plus la sécurité de la navigation et des activités maritimes le long de nos côtes.

La Marine, c’est aujourd’hui un état-major spécialisé, 11 chasseurs de mines et 3 groupes de plongeurs démineurs et leur bâtiment-base opérant dans nos approches et dans nos zones d’intérêt partout dans le monde. Seules 20 % des mines et munitions immergées de la deuxième guerre mondiale ont été neutralisées et déblayées. 635 à 700 000 mines ont été mouillées durant la Seconde Guerre Mondiale.

Vos réactions: 
Moyenne: 4.8 (4 votes)
Envoyer