Le CEMM à la rencontre des ambassadeurs de la marine du 21ème siècle

Publié le 31 Mars 2016 à 11:59

© Marine nationale

Vendredi 25 mars 2016, l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major de la Marine (CEMM), a rencontré à Brest les équipages de la frégate multimission Aquitaine (FREMM) et du bâtiment multimission  D’Entrecasteaux (B2M). Une visite hautement symbolique, puisque la FREMM Aquitaine rentrait, quelques heures plus tôt, de sa première mission opérationnelle dans le golfe Arabo-Persique et le B2M D’Entrecasteaux était réceptionné le jour même par la direction générale de l’armement (DGA).
 
À bord du D’Entrecasteaux, l’amiral Rogel s’est fait présenter les nombreuses capacités de ce nouveau bâtiment destiné à des missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans la zone économique exclusive de la Nouvelle Calédonie, son port d’attache, que le B2M rejoindra prochainement. Au contact de l’équipage (23 marins), il a pu découvrir l’organisation du navire et leurs rôles à bord. Des marins très mobilisés par leur stage de mise en condition opérationnelle (MECO) qui vise à tester l’ensemble des domaines opérationnels du bâtiment, en mer comme à quai : opérations d’assistance, remorquage, déploiement d’une équipe de visite, RESEVAC.
 
 
À bord de la FREMM Aquitaine, l’amiral a également pu échanger avec l’équipage et son état-major, qui a confirmé le très haut potentiel de ce bâtiment ultra-moderne après sa première mission opérationnelle de protection du porte-avions Charles de Gaulle et de son groupe aérien embarqué, en océan Indien et dans le golfe Arabo-Persique.
 
Lors de sa visite, l’amiral Bernard Rogel était accompagné du vice-amiral d’escadre Emmanuel de Oliveira, préfet maritime de l’Atlantique et commandant de la zone et de l’arrondissement maritime Atlantique. Les deux amiraux n’ont pas manqué de féliciter les deux équipages pour leur engagement et leur travail permettant à ces navires polyvalents, modernes et endurants d’incarner  une marine hauturière à vocation mondiale. 
 
 
Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale
Vos réactions: 
Moyenne: 5 (36 votes)
Envoyer