Daman : le Jean Bart protège un contingent déployé depuis la mer

Publié le 22 Mars 2016 à 15:48

© Marine nationale

Le 8 mars 2016, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral a quitté Toulon pour assurer la relève du contingent français du mandat XXV de l’opération Daman, nom donné au dispositif français de la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Pendant plusieurs jours de transit en Méditerranée, la défense des 450 militaires, des 27 tonnes de fret et des nombreux matériels embarqués sur le BPC a été confiée aux nombreux senseurs et à l’œil protecteur de la frégate antiaérienne Jean Bart.

La frégate a ensuite rejoint les approches du Liban, où de nombreux bâtiments de guerre russes, turcs, israéliens, libanais et de l’ONU croisent, scrutant les développements du conflit en Syrie. Au-dessus d’eux, un impressionnant ballet d’avions de chasse israéliens, russes et syriens et ceux de la coalition contre Daech, lacèrent le ciel. Grâce au Jean Bart et à la vigilance de son équipage, près de 900 militaires se sont croisés la semaine dernière, dans une manœuvre logistique réglée à la minute près.

Présente depuis 1978 au Liban, la France continue donc d’être l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence.

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 3.8 (4 votes)
Envoyer