Chammal : La frégate allemande Augsburg quitte le groupe aéronaval

Publié le 15 Mars 2016 à 15:53

© EMA / Marine nationale

L’amiral René-Jean Crignola, commandant le Groupe aéronaval (GAN), s’est rendu le 11 mars 2016 à bord de la frégate anti-sous-marine allemande Augsburg, pour une remise de décorations à l’équipage.

Cette cérémonie mettait en valeur la parfaite intégration de l’Augsburg au GAN constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle.

La frégate allemande avait en effet rallié le groupe aéronaval français en mer Rouge avec un très court préavis en décembre dernier et participait depuis à l’escorte du porte-avions Charles de Gaulle.

Faisant suite à la décision allemande d’engager la Bundeswehr dans les opérations de la coalition au Levant, le déploiement de l’Augsburg a contribué à renforcer les capacités militaires du groupe aéronaval. Il a également constitué l’une des manifestations concrètes de la solidarité allemande dans le cadre de l’article 42.7 du traité européen invoqué par le président de la République.

Intégré au GAN dès les premiers jours du déploiement, l’Augsburg a poursuivi sa mission aux côtés du porte-avions jusqu’au 11 mars 2016, date à laquelle elle a été détachée.

Facilitée par plusieurs décennies de coopération, l’intégration au sein du GAN était une première pour un bâtiment allemand. Pendant ce déploiement, les deux marines ont témoigné du haut niveau d’interopérabilité atteint entre elles, mais aussi avec les autres marines alliés puisque des frégates belge, britannique, australienne et américaines ont également été intégrées au GAN.

Cette séquence opérationnelle s’inscrit dans le cadre d’une coopération interarmées plus large puisque l’Allemagne contribue, avec la France, aux missions de reconnaissance et de renseignement aériennes de la coalition ainsi qu’à la formation des forces de sécurité irakienne. .

Allié de la France dans la lutte contre le terrorisme, l’Allemagne poursuit son action au Levant, en appui de la force Chammal, mais également au Sahel où elle contribue à la mission européenne de formation des armées malienne (EUTM Mali) et à la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) et fournit un appui logistique à l’opération Barkhane.

Augsburg et PA

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense                

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer