BCR Somme : un ravitailleur en Atlantique

Publié le 8 Mars 2016 à 13:43

© Marine nationale

Le 24 février 2016, le capitaine de frégate Géraud Cazenave a pris le commandement du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme succédant au capitaine de frégate Benjamin Serpe, en poste depuis le 22 août 2014. La prise de commandement a eu lieu à bord, sous l’autorité du contre-amiral Frédéric Damlaimcourt, adjoint à Brest de l’amiral commandant la force d’action navale (ALFAN Brest), et en présence de l’ensemble de l’équipage. Actuellement en arrêt technique majeur au bassin dans la base navale, la Somme a, le temps de la cérémonie,  momentanément arrêté les travaux en cours.

Le CF Cazenave a présenté les trois grands objectifs de la Somme pour les premiers mois de son commandement : la sortie de l’arrêt technique majeur, la remontée en puissance de l’équipage indispensable à la reprise de la mer, enfin le maintien et le renforcement de l’esprit d’équipage et de la cohésion.

Rattaché à la base navale de Brest depuis 2011, suite à la réorganisation du dispositif inter-armées en océan Indien, le BCR Somme est régulièrement déployé sous le contrôle opérationnel de l’amiral commandant de la zone maritime Atlantique (CECLANT), que ce soit pour soutenir la protection de la Force Océanique Stratégique (FOST) ou pour d’autres missions comme celles liées à la fonction stratégique « connaissance / anticipation » inscrite dans le Livre Blanc de la défense nationale (2013).

Son interopérabilité a conduit le BCR Somme à ravitailler de nombreux bâtiments de différentes nations de l’OTAN, en particuliers dans le cadre d’exercice tels que Morskoul ou Trident Juncture. Ainsi, en 2015, douze nationalités différentes et près de 14 millions de litres de gazole ont été délivrés. Effectués parfois dans des conditions de mer très difficiles, les ravitaillements s’apparentent à un sport de haut niveau. L’entraînement, la mise en condition opérationnelle (MECO) ont permis à l’équipage de répondre présent avec un niveau optimal.

Actuellement, la force d’action navale possède trois bâtiments de commandement et de ravitaillement, capables de changer de façade maritime pour suppléer une absence prolongée de l’un ou de l’autre. Confiant, l’équipage de la Somme poursuit l’arrêt technique de son bâtiment pour bientôt reprendre la mer.

Par ses capacités de ravitaillements de plus de 10 000 m3 de carburant, sa capacité d’accueil d’un état-major embarqué, le BCR est une véritable clef de voute pour une force navale, lui permettant de conduire des opérations longtemps et loin du théâtre national.

La Somme est le deuxième commandement du CF Cazenave après le bâtiment école Léopard entre 2009 et 2010. Il est issu de la promotion 1994 de l’École navale, de la spécialité énergie-propulsion. Avant de prendre le commandement du BCR, le CF Cazenave a été affecté comme commandant en second de la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville puis au sein du détachement de liaison français auprès du commandement américain de la Vème flotte à Bahreïn.

Source: Marine nationale
Droits: Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 2.6 (5 votes)
Envoyer