Chammal : Le Charles de Gaulle reçoit le commandant de USNAVCENT à son bord

Publié le 12 Février 2016 à 19:02

© Marine nationale

Le 9 février 2016, le vice-amiral Kevin Donegan, commandant les forces navales américaines dans l’océan indien (U.S.Naval Forces Central Command), s’est rendu à bord du porte-avions Charles de Gaulle engagé dans la mission Arromanches 2.

Alors que les catapultages se poursuivaient sur le pont d’envol, le contre-amiral René-Jean Crignola, commandant le groupe aéronaval, a présenté à son « contrôleur opérationnel » un premier bilan de son action en tant que commandant de la composante navale de la coalition contre Daech. Pendant près de deux mois, le contre-amiral Crignola a en effet exercé le commandement de la TF 50, composante navale de la coalition contre Daech constituée autour d’un ou plusieurs porte-avions. C’est la première fois que cette fonction a été confiée à un amiral non américain dans cette zone hautement stratégique.

La visite du vice-amiral Kevin Donegan vient donc consacrer le très haut niveau d’interopérabilité entre les dispositifs navals américain et français dans la zone.

Cette étroite collaboration est le résultat de plus d’une décennie d’opérations conjointes entre les groupes de porte-avions français et américains. Pour la Marine nationale, la mission Arromanches 2 marque à cet égard une étape décisive, « sur laquelle il faut capitaliser pour le futur ». La confiance réciproque ainsi établie entre les deux Marines s’inscrit dans le temps long et présage du maintien d’un haut niveau d’interopérabilité dans les prochaines années.

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal mobilise actuellement 3 500 militaires. Aux côtés de la coalition, elle combat le groupe terroriste Daech en Irak et en Syrie, en frappant l’organisation terroriste avec ses moyens aériens.

Le dispositif de la force Chammal comprend également des militaires projetés à Bagdad et Erbil pour assurer la formation et le conseil des militaires irakiens.

Les moyens aériens sont composés de 38 chasseurs (armée de l’Air et Marine nationale), ainsi que de capacités de renseignement, de commandement, de contrôle (C2) et de ravitaillement.

Depuis le 23 novembre 2015, le groupe aéronaval (GAN) est de nouveau intégré à la force Chammal. Il est actuellement composé du porte-avions Charles de Gaulle et son groupe aérien embarqué, de la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul, de la frégate multimission (FREMM) Aquitaine, du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne, de la frégate allemande Augsburg, de la frégate britannique HMS St Albans et d’un sous-marin nucléaire d’attaque. Le 18 janvier 2016, la frégate de type La Fayette (FLF) Surcouf a également rejoint le dispositif Chammal en Méditerranée orientale.

Le dispositif de la force Chammal comprend également des militaires projetés à Bagdad et Erbil pour assurer la formation et le conseil des militaires irakiens.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (13 votes)
Envoyer