Cours de géopolitique pour les officiers-élèves

Publié le 16 Juin 2015 à 16:13

© Marine nationale

Aujourd’hui spécialiste reconnu dans l’étude des conflits et de la géopolitique, Gérard Chaliand a embarqué à bord du groupe Jeanne d’Arc entre Djakarta et Visakhapatnam, l’occasion d’organiser plusieurs conférences sur la géopolitique des empires, les guerres irrégulières et les menaces asymétriques.

Géopoliticien, auteur de nombreux atlas, il a publié plus de 70 ouvrages de stratégie militaire mais aussi de théâtre et de poésie. Homme d’aventure, il a connu plus d’une quinzaine de guérillas en Afrique, en Asie, en Amérique latine et même dans le Caucase. Il a enseigné à l’ENA puis à l’école de guerre, a également dirigé le centre européen d’étude des conflits ou encore, été conférencier à Harvard, Berkeley, Singapour…

C’est donc fort de ces expériences de guerre, des mouvements de libérations, de la guérilla, du terrorisme qu’il a accepté de témoigner auprès des officiers élèves embarqués au sein du groupe Jeanne d’Arc.

À la fin de sa première intervention, il a répondu à quelques questions sur sa vie hors norme. « Pendant les guérillas je vivais au milieu des populations. Pas de traitement de faveur. C’est comme cela que l’on découvre une civilisation. Il faut partager l’existence de la population, aussi dure soit elle».

Et la mer ?

« La mer m’attire autant qu’elle peut parfois être effrayante. Je ne m’ennuie jamais quand je suis  embarqué. J’observe, j’écris ». 

Auriez-vous pu être militaire ?

« Je ne crois pas. Je suis un aventurier qui aime vivre hors d’une organisation ».

Qu’avez-vous envie de dire aux jeunes officiers élèves qui commencent leur carrière de marin ?

« Ayez à cœur d’aller au fond des choses. Vous avez la chance de servir dans une magnifique institution ouverte sur le monde. Découvrez les autres cultures ».

Quelles sont d’après vous les qualités requises pour être marin ?

« Il me semble qu’il faut avoir le sens du devoir, la fierté de son pays, le courage, la discipline, l’esprit d’équipage autant de qualités qui me touchent ».

Il laissera aux élèves plusieurs leçons dont celle d’aller à la rencontre du monde pour le comprendre. « Voyagez ! Observez le monde ! Étonnez-vous des choses ! Prenez le temps d’écouter, de regarder! » nous livre-t-il, une étincelle de curiosité dans les yeux qui nous donne envie de le suivre dans ses pérégrinations. 

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer