Mission Jeanne d’Arc : L’Aconit au large de la Corée

Publié le 29 Mai 2015 à 13:48

Embarquement d'officiers japonais à bord de la FLF Aconit © Marine nationale

Le 22 mai, la frégate type La Fayette (FLF) Aconit, déployée au large des côtes de Corée du Sud dans le cadre de la mission Jeanne d’arc, a conduit une série de manœuvres en coopération avec la marine coréenne et la marine américaine. L’objectif de ces manœuvres était de renforcer l’interopérabilité entre les trois nations.

L’interaction entre les trois marines a commencé dès l’appareillage du port de Busan en Corée du Sud par l’échange d’officiers élèves français et de marins coréens. Des exercices croisés de visites simulant une investigation d’un bâtiment trafiquant d’armes ont été conduits sur les bâtiments coréens et français. Cet exercice consistait à envoyer une équipe habilitée à monter sur un bateau suspect afin de questionner l’équipage sur sa cargaison, sa route tout en vérifiant les papiers du bateau et l’identité des membres d’équipage.

Un exercice de tirs de leurres DAGAIE  par l’Aconit puis par le destroyer coréen Dae Jo Young se sont déroulés dans la journée. A la nuit tombée, un scénario opposant deux forces a été déclenché. L’une devant assurer la protection d’une opération amphibie fictive contre l’attaque de l’autre. Pour conclure cet exercice trilatéral, les bâtiments ont effectués un enchaînement de présentations de ravitaillement à la mer avant de se séparer.

Ces manœuvres ont été l’occasion d’échanges tactiques et humains enrichissants pour les trois marines. L’Aconit a repris sa route plein sud pour retrouver le BPC Dixmude.

Source: Marine nationale
Droits : Ministère de la Défense 

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer