Le soutien de l’homme en mouvement

Publié le 22 Août 2013 à 14:36

© Marine nationale

Avec l’arrivée des bâtiments à équipage optimisé, l’évolution du système financier et comptable de la marine, la mise en place de Rh@psodie, la rationalisation des métiers du soutien, la nécessité de mettre en place une vision interarmées des compétences et des spécialités, la recherche de synergie des formations et emplois, les spécialités consacrées au soutien de l’homme ont sensiblement évolué.

Équipages de la flotte : quatre métiers adaptés aux nouveaux modes de travail. 

Touché par de nombreuses évolutions, les officiers mariniers spécialisés du soutien de l’homme ont vu leur emploi s’adapter progressivement aux nouvelles exigences, tandis que le périmètre des spécialités se révélait de moins en moins en adéquation avec leur travailla réalité du quotidien. Il était nécessaire de les rendre cohérents.

A partir de 2009, deux mouvements ont caractérisé cette évolution : le regroupement des spécialités liées aux métiers de l'alimentation (commis, cuisiniers, maîtres d’hôtel, assistants de foyer) ; la séparation des métiers de l’administration RH (fourriers et secrétaires militaires).

La flexibilité étant le maître mot de ces évolutions.

Il en a résulté des parcours professionnels diversifiés, harmonisés avec les métiers des autres armées et du monde civil, qui facilitent notamment le recrutement, l’optimisation des formations associées et les reconversions.

Officiers : des spécialités en mouvement. 

Les officiers spécialisés dans le soutien de l'homme, les officiers du coprs technique et administratif (Octam), ainsi que les commissaires connaissent eux aussi des évolutions. Cela a commencé en 2012 avec la création d'un corps unique des commissaires regroupant ceux des trois armées. Ils garderont toutefois un domaine d'emploi. Ainsi, les futurs commissaires qui feront le choix de la Marine suivront une formation pour acquérir les savoir-faire maritimea logique de rationalisation du soutien explique également la réforme du corps des commissaires. Ces experts en matière de droit de la mer, de comptabilité et de finance, appartiennent désormais à un corps unique mêlant les commissaires des armées de terre, de l’air et de la Marine.

En 2012, le corps unique des commissaires a été créé, mêlant les commissaires des armées de terre, de l’air et de la Marine. Ces commissaires garderont toutefois un domaine d’emploi (Marine, armée de Terre, de l’Air, SSA etc…). Ainsi, les commissaires qui feront le choix de la marine suivront une formation qui leur permettra d’acquérir les savoir-faire maritimes indispensables à leurs futures affectations au sein de la marine. 

En 2014, le corps des OCTAM va également évoluer. Les officiers qui le composent deviendront soit commissaire des armées, avec une alternance des affectations (marine et interarmées), soit officier spécialisé de la marine avec une vocation essentiellement marine. Les travaux, notamment statutaires, se poursuivent pour préparer la bascule de ces officiersla transition.

Ces réformes vont, in fine, également concerner l’ensemble des officiers spécialisés de la Marine dans le soutien de l’homme. La DPMM s’apprête à faire évoluer certaines spécialités des Admin (administration), Recol (restauration collective) ou encore Dirfoy (direction de foyer) qui allient compétences du soutien administratif et financier, des conditions de vie, des RH ainsi que des compétences maritimes. Elles pourraient être rassemblées dans une spécialité : FILORH*, qui accueillerait également les Octam qui feront le choix de la marine.

La création d’une seule spécialité leur donnera une meilleure visibilité et permettra aux officiers concernés d’avoir des opportunités d’emploi plus larges tout en reconnaissant leurs savoir-faire spécifiques et en préservant les compétences maritimes.

La DPMM communiquera prochainement plus précisément sur ces évolutions. .

*FILORH : FInances – LOgistique – RH

Lire notre dossier :

Les marins au service des marins | Le soutien de l’homme en mouvementDes marins au service de tous, tous au service des marinsPortraits de marins au service des marins (1)Portraits de marins au service des marins (2)Le soutien de l’homme, une nécessité absolue. Interview du CA Guillaume

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer