Le Batral Jacques Cartier bientôt retiré du service actif

Publié le 5 Août 2013 à 14:12

Le Batral Jacques Cartier bientôt retiré du service actif. © Marine nationale

Après 30 ans d’activité, le bâtiment de transport léger (BATRAL) Jacques Cartier est arrivé à Brest le 9 juillet dernier, après trois mois de transit depuis la Nouvelle-Calédonie.

Il sera retiré du service actif puis désarmé. La longue traversée du Jacques Cartier l'a fait passer par les ports australiens de Cairns et Darwin, par Singapour, le Sri Lanka, le Sultanat d'Oman ou encore Djibouti et la Sicile. Habitué à des missions dans le Pacifique, ce périple a été atypique à bien des égards.

Au cours des trois dernières décennies, le Jacques Cartier a constitué un outil militaire interarmées unique, offrant ses importantes capacités de stockage et d’acheminement logistique. Avec 651 plageages et plus de 1500 véhicules transportés à son actif, il a participé à de nombreuses missions, comme l’opération Santal au Timor oriental en 1999 ou les opérations Castor menées chaque année au Vanuatu.

Outil de rayonnement, le Jacques Cartier a participé à de nombreux entraînements internationaux et a arboré le pavillon français dans tout le Pacifique. Il a assuré des opérations de secours aux populations suite à des catastrophes naturelles, tout en participant activement à l’action de l’État en mer avec à son actif de nombreuses missions de sauvetage. Le Jacques Cartier a également fait office de bâtiment-base lors de l’expédition archéologique « Vanikoro » en 2005.

Le Jacques Cartier n'est pour l'instant pas remplacé en Nouvelle Calédonie. C'est une réduction temporaire de capacité. Toutefois, le Livre blanc de la défense et sécurité nationale précise que la Marine sera dotée d’unités légères aptes au contrôle des espaces maritimes, dans ses approches et outre-mer, dont une quinzaine de patrouilleurs. La loi de programmation militaire, votée à l’automne, détaillera les modalités pratiques dont le processus de renouvellement de la flotte et de ralliement du format.

Droits: Marine nationale
Source: Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 3.7 (3 votes)
Envoyer