Trois bâtiments de l’armée populaire de libération chinoise en escale à Toulon

Publié le 10 Février 2015 à 09:22

© Marine nationale / MT Bisson

Le 7 février 2015, l’aviso Commandant Birot, jusque là en patrouille de surveillance dans les approches maritimes, est allé au devant de trois navires chinois afin de les accueillir dans les eaux françaises.

Le groupe composé du bâtiment de transport de chalands de débarquement Changbai Shan, de la frégate Yuncheng et du pétrolier-ravitailleur Chao Hu, actuellement en déploiement en Europe, est entré dans les eaux territoriales françaises en fin de matinée. Le bâtiment français a escorté les unités chinoises et leur a ouvert la voie jusqu’à la rade de Hyères, où les trois bâtiments ont mouillé en attendant leur entrée dans le port de Toulon. A cette occasion, trois officiers chinois sont venus à bord afin d’échanger et de préparer les activités de coopération opérationnelle qui auront lieu après l’escale.

escorte du LPD Changbai Shan dans les eaux territoriales Fr.

Le 9 février au matin, les quatre bâtiments ont appareillé en direction de Toulon en franchissant les petites passes de l’île de Porquerolles. Une fois le groupe chinois arrivé à bon port, l’aviso Commandant Birot a fait route vers le large, reprenant sa mission.

Le Birot et le Chao Hu au mouillage en rade d'hyere

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (2 votes)
Envoyer