Quatre livres de mer

Publié le 21 Octobre 2014 à 09:17

© Marine nationale

LES COPAINS D’À BORD

Ancien Ministre, et actuel député des Hautes-Pyrénées, Jean Glavany rend hommage à deux de ses amis disparus, deux gens de mer et deux écrivains de Marine : Jean-François Deniau (1928-2007) et Bernard Giraudeau (1947-2010). C’est d’ailleurs ce dernier qui poussera Jean Glavany à écrire ce récit complice narrant la mer toujours ronde, son lot d’embarquements et d’imprévus.

La mer est toujours ronde de Jean Glavany. Récit. 224 pages | 18€ (Héloïse d’Ormesson éditions)

 

LORD CONRAD

Qu’on se le dise, Teodor Józef Konrad (1857-1924) est l’une des grandes figures de la littérature dite de voyages. Avec à tact et à propos, Alain Dugrand s’est ainsi penché sur le destin de ce marin grand voyageur qui deviendra capitaine au long cours et citoyen britannique, puis écrivain de renom sous le nom de plume de "Joseph Conrad".

› Conrad, la vie à la mer d’Alain Dugrand. 296 pages | 8.70 € (Table Ronde - La Petite Vermillon)

 

NO STRESS, CHEF ?

Grâce à de nombreux témoignages de sapeurs-pompiers ainsi qu’une étude solidement étayée et documentée, ce livre-enquête se penche sur le rôle du chef amené à commander lors de situations d’urgence ou de crise, où la mort est omniprésente.

Le chef face au stress. Collection Guerre et Guerriers. Sous la direction du colonel Arnaud de Cacqueray et du capitaine Nicolas Folio. 342 pages | 25 € (Economica)

 

 

MONFREID, CET INTRÉPIDE MARIN

L’appel de la mer, la contrebande, les trafics en tous genres… Henry de Monfreid (1879-1974) a traversé un siècle d’aventures, de sa naissance à La Franqui jusqu’au jour où il a planté son ancre sur les rivages de la Corne de l’Afrique. Frôlant mille fois la mort, l’homme de la mer Rouge s’est façonné un destin d’exception. En bon conteur, l’écrivain-marin nous raconte lui même ses vies multiples et trépidantes.

› Mes vies d'aventures, l'homme de la mer rouge d’Henry de Monfreid. 441 pages |  7,90 € (Points aventures)  

Source : Crédits Marine nationale 

 

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer