UNE FORMATION À HAUTES VALEURS AJOUTÉES

Publié le 11 Septembre 2014 à 09:40

© Marine nationale

Le simulateur de conduite de plate-forme (SIMCP) est une avancée technologique et pédagogique qui permet le pilotage des frégates de dernière génération à terre. Un outil à fortes plus-values technologiques et pédagogiques.

Destiné à former les élèves et stagiaires de tous niveaux sur les installations des domaines mobilité, électricité, auxiliaires et sécurité des frégates type FREMM et FDA, le SIMCP permet aussi l’entraînement des équipages de ces frégates. Trois exemplaires ont été installés au CIN de Saint-Mandrier, à ALFAN Brest et à ALFAN Toulon, respectivement en septembre 2011, juillet 2012 et janvier 2013.

Ce simulateur fournit un environnement permettant de simuler de manière réaliste les systèmes de commande intégrée des plates-formes navales de dernière génération, en termes de systèmes temps réel mais également d’interfaces physiques, graphiques et sonores. Pour chaque installation simulée, l’instructeur peut injecter des événements initiateurs (fuite sur un circuit, blocage d’une vanne…), qui permettent d'appréhender le fonctionnement normal ou de réagir à des dysfonctionnements.

Les simulateurs d’ALFAN sont destinés à l’entraînement des équipes de quart navire constituées. Le simulateur du CIN de Saint-Mandrier dispose de fonctionnalités spécifiques à la formation, afin d'assurer le lien entre images de conduite et systèmes réels. Un module dit « EAO » (enseignement assisté par ordinateur) complète les écrans de conduite en favorisant l'accès à l'ensemble des outils et données nécessaires à la compréhension du fonctionnement des installations conduites.

Développé conjointement par le CIN, la DGA et DCNS, le module EAO du simulateur SIMCP est une véritable innovation technologique et pédagogique. Cet outil de formation répond à l’évolution des bâtiments de la Marine Nationale marquée par le développement de systèmes complexes fortement automatisés intégrant de nombreuses technologies (mécanique, électrotechnique, électronique, automatisme, informatique...).

Le développement de ce module d’enseignement correspond à une approche novatrice de la simulation : aux fonctionnalités classiques de formation à la conduite, l’EAO apporte une vision « système » du navire. L’ensemble des outils, des ressources et des données accessibles à partir du module EAO, permettent de proposer à l’élève une méthode de réflexion et d’analyse afin d’aborder de façon structurée la complexité des systèmes automatisés. Le module participe ainsi à l’évolution du processus global d’ingénierie pédagogique en rendant les élèves le plus souvent acteur de leur formation et en améliorant le passage des objectifs de formation à des activités pédagogiques pertinentes s’appuyant sur des ressources de qualité et adaptées aux élèves.

Ainsi, à travers le module d’enseignement assisté par ordinateur, l’élève a la possibilité de faire le lien entre l’IHM de conduite et les systèmes réels grâce à une navigation au sein des architectures fonctionnelles et matérielles de la plate-forme. Il suit en temps réel l’évolution des paramètres de fonctionnement des installations (grandeurs physiques, informations logiques, signaux électriques et logigrammes de fonctionnement). Des photos, des vidéos, des aides pédagogiques informatisées (API) et de la documentation de référence (documentation technique utilisateurs et constructeurs, de conduite et de maintenance) sont mises à disposition des élèves qui construisent leurs connaissances au fil de l’exploitation du module.

Le développement de scénarios pédagogiques, permettent aux élèves d’appréhender les différents modes de fonctionnement en fonction de leur niveau de formation et de leur spécialité. Ces scénarios peuvent être complétés par l’implémentation de défaillances (fuite, blocage, défaut thermique…) au niveau de certains composants dans les domaines mécanique, électronique, automatique et fluidique. L’ensemble des activités menées grâce au module EAO privilégient alors la construction de connaissances dans des contextes ayant un lien fort à l’emploi, développent des compétences de résolution des problèmes et favorisent les processus créatifs.

L’enjeu d’avenir pour le simulateur se situe désormais dans la poursuite du développement de ressources pédagogiques qui s’interfacent avec les données de simulation. Après une phase de prototypage et de mise au point, les aides pédagogiques informatisées (API) développées par le CIN sont désormais capables de « commander » le simulateur. Une centaine de commandes locales sont implémentées et les API développées sont actuellement testées, elles permettent d’enrichir le module EAO et diversifier ainsi les activités au sein des scénarios pédagogiques. En parallèle, des navigateurs graphiques sont mis au point afin de faciliter l’appropriation des arborescences des installations de plate-forme par les stagiaires.

Grâce au module EAO, le Centre d’Instruction Naval (CIN) de Saint-Mandrier a été mis à l’honneur lors des dernières rencontres européennes de mécatronique - EMM 2014. L’équipe de projet du simulateur SIMCP, représentée par le capitaine de frégate Goulley et l’IDEF Colonna, a remporté un Mechatronics Award dans la catégorie Enseignement/Recherche.

BONUS VIDEO :

lauréat du Mechatronics Awards 2014 Le Centre d’Instruction Naval (CIN) de Saint-Mandrier a été mis à l’honneur lors des rencontres européennes de mécatronique - EMM 2014. L’équipe de projet du simulateur SIMCP (simulateur de conduite de plate-forme FREMM), représentée par le Capitaine de frégate Goulley et L’IDEF Colonna, a remporté un Mechatronics Award dans la catégorie Enseignement/Recherche pour la conception d’un module d’enseignement assisté par ordinateur (EAO).

Le CIN de Saint-Mandrier lauréat du... par Marine-Nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4.7 (3 votes)
Envoyer

A lire aussi