Le PSP Fulmar marque un vraquier au large de la ZEE de Saint-Pierre et Miquelon

Publié le 26 Mars 2014 à 15:09

Le PSP Fulmar marque un vraquier au large de la ZEE de Saint-Pierre et Miquelon - © Marine nationale

En coordination avec la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon et le pôle maritime de la direction des territoires, de l’alimentation et de la Mer, le patrouilleur  Fulmar a appareillé pour marquer un convoi hauturier.

Le vraquier John 1 de 180 mètres s’était échoué le 15 mars à Rose blanche (côte sud ouest de Terre Neuve et Labrador). Il a été déséchoué le 18 mars, puis pris en remorque par deux remorqueurs hauturiers. Escorté par le NGCC Earl Grey de la garde côtière canadienne, ce convoi sensible de par sa cargaison résiduelle (720 tonnes d’huile lourde, 80 tonnes de diesel et 20 tonnes d’huile de lubrification) devait transiter au large de la ZEE de Saint Pierre et Miquelon jusqu’au port d’Argentia (péninsule d’Avalon, New Foundland), pour y subir une expertise de coque et de superstructures.

En raison des mauvaises conditions météorologiques sur zone, le convoi a modifié à plusieurs reprises sa cinématique sans aviser au préalable les autorités locales de Saint Pierre et Miquelon afin de rechercher un abri au plus près des côtes de l'archipel. En relation permanente avec la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon, le Fulmar a marqué le convoi en milieu de nuit à son entrée dans la ZEE Française, puis l’a escorté dans les eaux territoriales et dans la bande côtière au nord de l’île de Miquelon.

Le convoi a repris son remorquage hauturier le 21 en soirée en raison d’une brève accalmie météo sous la surveillance aérienne d’un Cougar canadien et en relation étroite avec le national environnemental emergencies center (NEEC) de Montréal.

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (2 votes)
Envoyer