Le Vendémiaire en Nouvelle-Zélande : à l’arrêt mais pas au repos

Publié le 20 Février 2014 à 09:22

Marine Nationale

Profitant d'être en arrêt technique majeur (ATM) délocalisé à Auckland (Nouvelle-Zélande) et bien qu'immobilisé dans le bassin de la base navale HMNZS Philomel, la frégate de surveillance (FS) Vendémiaire participe à l'exercice le plus important jamais organisé par la marine néo-zélandaise : MCMEX 14. Ce rassemblement de 14 nations du "Western Pacific Naval Symposium" (WPNS) a lieu du 17 février au 7 mars. 5 bâtiments de combat, 11 groupes de démineurs et plus de 600 marins participent à cet entraînement essentiellement axé sur la guerre des mines. Le COMOPS du Vendémiaire exerce les fonctions de « Battle Watch Officer » au sein de l'état-major de direction de l'exercice. D'autre part, des embarquements à bord de bâtiments coréens, néo-zélandais ou encore australiens seront de riches expériences pour les officiers du Vendémiaire. Durant la phase tactique, la "Task Force" s'emploiera à créer de nouveaux chenaux d'accès à une île dévastée par un tsunami, scénario d'envoi d'aide humanitaire fortement envisageable dans cette région du monde.

Vos réactions: 
Moyenne: 4.3 (3 votes)
Envoyer