Enjeux communs au programme de la rencontre Marine nationale – Armateurs

Publié le 25 Novembre 2021 à 15:16

© Marine nationale

Dans le cadre de la journée de rencontre annuelle entre la Marine nationale et Armateurs de France, qui s’est tenue le 17 novembre 2021 au Havre, marine marchande et Marine nationale ont eu l’occasion d’échanger et de partager leurs expériences, expertises et bonnes pratiques en matière de sûreté, de partage de l’information maritime et de formation des équipages.

L’évènement était consacré à « la continuité des efforts de la communauté maritime fran

De nombreuses thématiques ont été abordé à l’occasion des tables rondes et de la conférence de connaissance mutuelle :

Gestion des flux et de l’information maritime 

Les marins présents ont mené une réflexion commune sur le partage de l’information maritime, sujet au cœur de problématiques sécuritaires variées comme la lutte contre la piraterie et le brigandage maritime. Au programme : le renforcement des capacités du Maritime Information Coopération and Awareness Center (MICA Center), la perturbation de l’information maritime ou encore les enjeux liés à la cybersécurité. Ce temps de partage a fait émerger la préoccupation commune d’accentuer le travail entrepris pour protéger les données afin de réduire les risques pour la sécurité des personnes et des biens en mer.

Formation maritime et enjeux communs 

Le métier de marin est confronté à des enjeux communs pour la marine marchande et la Marine nationale comme le besoin de valoriser la diversité des métiers embarqués, la gestion des carrières ainsi que le développement de nouvelles compétences pour accompagner l’autonomisation des navires, leur transition énergétique et leur informatisation. Accompagné par la Touline, association qui a pour mission d’orienter, informer, former et faire la promotion des métiers de la mer, les différentes parties se sont penchées sur les défis de ces métiers et les opportunités à saisir.

çaise dans un cadre mondialisé » et au renforcement de la relation étroite entre les deux marines, qui font face à des enjeux communs. Il s’agit par exemple des menaces sécuritaires contre la liberté de la navigation maritime dans les zones de transit les plus stratégiques.

Évolution du narcotrafic

En 2021, plus de 40 tonnes de drogue ont été saisies en mer par la Marine nationale. Un volume qui atteste de la place centrale des espaces maritimes dans les nouvelles routes de la drogue. L’ampleur du phénomène et ses impacts sur les activités maritimes, constatés par la Marine nationale et la marine marchande, confirment la pertinence des mesures mises en place afin de renforcer les contrôles en mer et au port.

Suite à ces échanges, la communauté maritime a insisté sur l’importance de poursuive les efforts de communication et d’entretenir une synergie renforcée notamment concernant la formation des marins et le partage de l’information maritime.

La rencontre entre la Marine Nationale et les armateurs français s’est poursuivie dans l’après-midi par une visite du port du Havre et des simulateurs de l’École Nationale Supérieure Maritime (ENSM).

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer