20 km de Paris « connecté » : les unités de la Marine courent pour l’Association Entraide Marine

Publié le 14 Octobre 2021 à 11:26

© Marine nationale

 La mythique course des 20 km de Paris s’est déroulée le 10 octobre avec un départ aux pieds de la Tour Eiffel. Cependant, cette année, il était possible de courir de n’importe quel endroit en France ou à l’étranger de façon connectée entre le 7 et le 10 octobre. A cette occasion, de nombreuses unités de la Marine ont souhaité participé à cette course depuis leurs bases ou leurs bâtiments.

Retour sur cet incroyable élan de solidarité au profit d’une association bien connue des marins, l’Entraide Marine.

Au Centre d’instruction naval de Brest, l’ambiance était sportive ! Le service de l’entraînement physique militaire et sportif (EPMS) a organisé les 20 kilomètres de Paris « connecté », événement sportif et solidaire au profit de l’Entraide Marine – ADOSM (Association pour le Développement des Œuvres Sociales de la Marine). Après une présentation des missions de l’association, l’un de ses représentants a donné le top départ de la course. Au total, ce sont près d’une centaine d’équipes composées chacune de 1 à 8 coureurs qui ont pris part à ce challenge. Matelots, maistranciers et permanents se sont relayés sur une boucle de 2,5 kilomètres pour parcourir les 20 kilomètres de la course. Pour se motiver, les athlètes ont pu compter sur les nombreux supporters qui les ont acclamés et encouragés tout au long de la course. Si la victoire de cette course de relais revient à une équipe d’élèves de l’Ecole de maistrance, ce sont bien toutes les équipes qui sont venues à bout des 20 kilomètres et qui ont pris plaisir à courir. A travers cette course, chaque athlète a su se dépasser, faire preuve d’esprit d’équipe et de bonne humeur : des valeurs toutes aussi importantes dans le sport qu’à bord des unités de la Marine nationale.

C’est à la date du 7 octobre que les 146 élèves et cadres de l’Ecole navale se sont eux aussi mobilisés pour l’Entraide Marine - ADOSM. Ils se sont élancés en début d’après-midi de la plage de Pentrez et Roscanvel, deux sites en Presqu’île de Crozon pour relever ce défi et apporter leur soutien à l’association qui œuvre pour les marins et leurs familles. Une occasion de contribuer aux œuvres sociales de la Marine et de renforcer au passage les liens entre les élèves et leurs cadres ainsi que la cohésion entre promotions.

C’est depuis Fremantle en Australie, où le patrouilleur polaire L’Astrolabe effectue un arrêt technique délocalisé, qu’une petite équipe de marins de l’équipage B a relevé le défi des 20 km « connecté ». Cette participation, qui contribue également à soutenir l’association Entraide Marine - ADOSM contribue à une participation plus large des unités des forces armées en zone sud de l’océan Indien à cette course. La performance de l’EV Alexandre est à souligner pour cet équipage B, puisqu’il a parcouru la distance en 1h14’, terminant ainsi 8ème d’une épreuve rassemblant 1755 personnes. L’équipage B du bâtiment n’en est pas à son premier défi. Pour mémoire, l’équipage B avait relevé le défi d’effectuer la traversée Hobart (Tasmanie) – Dumont d’Urville (Terre Adélie) en rameur parcourant ainsi une distance de 1 450 nautiques lors de la dernière mission antarctique menée par le bâtiment.

Une équipe du patrouilleur Fulmar basé à St Pierre-et-Miquelon a également participé au projet. Cette course place la cohésion à l’honneur à plusieurs niveaux. Cohésion d’abord entre les membres de l’équipage qui ont couru ensemble et sont arrivés en groupe au pied du château Frontenac. 

Cohésion encore avec nos camarades et familles de camarades qui, blessés ou endeuillées, doivent pouvoir compter sur toute la communauté des marins au travers notamment de l’Entraide Marine - ADOSM. 

Cohésion enfin entre équipage et familles : sans courir mais en tenant un rôle essentiel, un autre marin et sa famille en visite à Québec ont assuré le ravitaillement. Conjoints et enfants, au-delà de ce symbole, assurent un soutien quotidien, permanent et indéfectible. En participant à cette course, l’équipage du Fulmar a porté haut, jusqu’en Amérique du Nord, les valeurs de la Marine nationale et des armées. 

Les marins du porte-avions Charles de Gaulle ont quant à eux eu l'opportunité de venir dans leur ville marraine et participer à la courses en présentiel. En effet, pour fêter les 20 ans de parrainage qui unissent la ville de Paris avec le bâtiment, une dizaine de marins  s’est rendu à Paris pour prendre part au défi. Après la journée de samedi consacrée à faire vivre les liens forts qui les unissent, les marins se sont présentés le dimanche matin sur la ligne de départ. Remarqués et acclamés par de nombreux parisiens, ils ont porté haut les couleurs du porte-avions pendant tout le trajet, avant une arrivée au pied de la Tour Eiffel ! Il est à noter que les plus athlétiques ont parcouru la France à vélo avant de s’élancer en courant dans les rues de la capitale !

A propos de l’Entraide Marine - ADOSM

L’Entraide Marine est une association qui soutient les familles en difficulté de la Marine nationale. Des assistantes sociales de l’association sont présentes pour accueillir, écouter et conseiller les familles. L’Entraide Marine offre notamment des bourses d’études aux orphelins, des stages de reconstruction pour les blessés, qu’ils soient atteints physiquement ou psychologiquement, des stages de reconversion aux conjoints veufs ainsi que des aides remboursables ou non aux familles connaissant une difficulté ponctuelle. 

L’Entraide Marine est capable de réagir très rapidement à un événement, mais soutient aussi les familles sur le très long terme, jusqu’à la fin des études des orphelins. C’est ce qui fait sa force. Durant l’année scolaire 2020-2021, elle a apporté son aide financière à 420 familles et a versé 360 aides à l’éducation aux orphelins.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer