BHO Beautemps-Beaupré - Retour de 9 mois de mission

Publié le 13 Octobre 2021 à 16:45

© EMA

Le 29 septembre 2021, le Bâtiment hydrographique et océanographique (BHO) Beautemps-Beaupré a accosté au port militaire de Brest, mettant ainsi fin à un déploiement de 9 mois en mer Méditerranée, mer Rouge et océan Indien. Durant ce déploiement, deux relèves d’équipages ont été conduites loin du port base, permettant ainsi au bâtiment d'opérer dans la durée. 

 

La mission du Beautemps-Beaupré a permis d’effectuer des relevés hydrographiques et géophysiques dans le golfe Arabo-persique, mais également aux abords de Djibouti ainsi qu’en Méditerranée occidentale. Ce déploiement a conforté la coopération bilatérale avec les Émirats arabes unis grâce aux travaux réalisés dans les eaux de ce pays partenaire, dans la perspective de futures activités opérationnelles conjointes. 

Au bilan, ce sont 239 jours de mission, plusieurs téra-octets (To) de données géophysiques et hydrographiques recueillies, environ 2 000 km2 cartographiés par moyen sonar dans des zones d’intérêt spécifique, 152 prélèvements d’eau et 82 prélèvements de sédiments, 6 épaves relocalisées et 2 points de références gravimétriques créés. 

Bâtiment militaire, le Beautemps-Beaupré a également participé durant son déploiement à l’amélioration de la connaissance des flux maritimes dans les zones traversées et s’est intégré dans les dispositifs militaires de zones en participant à l’action de l’État en mer. Le 22 août, il a ainsi été sollicité pour porter assistance à une vedette victime de voie d’eau dans le golfe du Lion. 

Bâtiment militaire unique dans sa catégorie, le bâtiment hydrographique et océanographique (BHO) Beautemps-Beaupré bénéficie de senseurs extrêmement performants, permettant de tout mesurer dans le domaine géophysique : la bathymétrie, la nature des fonds, la gravimétrie, le magnétisme terrestre, les paramètres hydrologiques sur toute la colonne d’eau, les courants, les prélèvements d’eau de mer à diverses immersions, la marée, ainsi que l’activité sismique. Le Beautemps-Beaupré est armé par deux équipages se relevant périodiquement et renforcés par des détachements du Groupement hydrographique et océanographique de l’Atlantique (GHOA), entité du Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM), composés d’hydrographes et d’un pôle de soutien logistique et d’exploitation


Sources : État-major des armées 
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer