Le PHM Commandant Bouan rentre de PPSM

Publié le 13 Septembre 2021 à 17:07

© Marine nationale

Le 10 septembre 2021, le Patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan a accosté à Toulon, son port base, après 10 jours de mission en Méditerranée dans le cadre de la Posture Permanente de Sauvegarde Maritime (PPSM).

Sous le contrôle opérationnel du Centre des Opérations de la Méditerranée, l’équipage du PHM a assuré en coopération avec toute l’organisation permanente, la surveillance maritime des approches françaises.

La patrouille a permis de maintenir le lien entre la chaîne sémaphorique, notamment par le partage des objectifs opérationnels avec le chef de poste du sémaphore de Sète, mais surtout par des contacts permanents avec l’ensemble des postes méditerranéens. Traduite en résultats opérationnels, la communication entre le PHM Commandant Bouan et le sémaphore du cap Cépet a permis de relocaliser le frégate algérienne Erradii, et de lui souhaiter la bienvenue à Toulon pour sa participation à l’exercice Raïs Hamidou avec la Frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte.

Lors de cette patrouille, le Commandant Bouan a réalisé deux contrôles de pêche. Le suivi coordonné avec le Centre National de Surveillance des Pêches (CROSS Etel) a été mis à profit pour vérifier la conformité administrative de deux chalutiers. Par un contrôle rigoureux l’équipe de contrôle renforcée par le référent pêche de la façade s’assure du respect de la règlementation communautaire afin d’éviter la surpêche et la consommation outrancière des ressources halieutiques.

La présence d’un bâtiment à la mer, avec la capacité de durer longtemps au large est également un atout essentiel au service de la sécurité de la navigation. Le PHM s’est aisément intégré dans un dispositif de recherche en soutien direct d’un Panther de la 36F et a conduit un ravitaillement à la mer avec le BCR Marne pour garder le maximum de disponibilité.

Enfin, lors d’un mouillage dans le golfe de Saint-Tropez afin d’assurer une connaissance exhaustive des points de mouillage, l’équipage a conduit une patrouille nautique de surveillance côtière puis lors de l’appareillage, signalé une obstruction sous-marine qui sera retirée dans les meilleures délais au profit de la sécurité maritime.

 

 

 

 

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer