Un nouveau commandant pour le BSAM Seine équipage A

Publié le 30 Juillet 2021 à 15:23

© Marine nationale

Le 30 juillet 2021, le capitaine de vaisseau (CV) Guillaume Fontarensky, adjoint organique à Toulon de l’amiral commandant la Force d’action navale, a fait reconnaître le lieutenant de vaisseau (LV) Julien Lapierre comme commandant du bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Seine, en remplacement du capitaine de corvette (CC) Anthony Salmon.

Au cours des 2 années de commandement du CC Anthony Salmon, les 19 marins de l’équipage A du BSAM Seine ont pris part à une mission de surveillance des frontières extérieures de l'Union européenne FRONTEX en Méditerranée, à la première partie de la mission MARIANNE jusqu'en Indopacifique ainsi qu'à une mission de police des pêches en Méditerranée.

Né en 1981 à Villeneuve sur Lot (Lot et Garonne), le lieutenant de vaisseau Julien Lapierre s’engage dans la Marine nationale en 1999 en intégrant l’école de Maistrance dans la spécialité de manoeuvrier. À l’issue de sa formation initiale, il rejoint l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque où il embarque successivement sur le Rubis, la Perle et l’Émeraude entre 2001 et 2005. Il sert ensuite sur l’aviso Commandant Bouan et la frégate de type La Fayette Surcouf entre 2006 et 2007. Ayant réussi le concours officier spécialisé de marine, il intègre l’École Navale en 2011. De retour Surcouf, il assure le rôle d’officier pont et d’officier de conduite nautique de 2012 à 2014. Muté au sein de la base navale de Toulon en 2014, il devient le chef de groupe des moyens nautiques du service des moyens portuaires et est breveté pilote de port de premier degré en mai 2015. Désirant toujours étoffer son expérience d’officier de marine embarqué, il devient officier pont et officier chargement du porte-hélicoptères amphibie Dixmude entre 2015 et 2017. En 2017, il devient le commandant du remorqueur côtier Bison. Affecté en tant que commandant adjoint équipage du bâtiment de commandement et de ravitaillement Var en 2019, il participe à deux déploiements du groupe aéronaval, une mission en mer Noire et deux exercices OTAN DYNAMIC MARINER en assumant également le rôle d’officier de manoeuvre.

Admis au service actif en 2019, le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain Seine est une unité polyvalente. Armée par 17 marins, ce navire, long de 70m et de près de 3000 tonnes, participe au soutien des, à la sauvegarde des personnes et des biens, au soutien des moyens maritimes et prend part à des missions de police. Sa ville marraine est Montereau-Fault-Yonne.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer