MEDOR - Le CV Nicolas Molitor prend le commandement du Forbin

Publié le 22 Juin 2021 à 16:33

© Marine nationale

Le 17 juin 2021, devant l’équipage rassemblé de nuit sur la plateforme hélicoptère de la frégate de défense aérienne Forbin, déployée en opération en Méditerranée orientale, le Capitaine de vaisseau (CV) Jean-Olivier Grall, commandant quittant, a fait reconnaître le CV Nicolas Molitor comme nouveau commandant.

 

La cérémonie s’est déroulée le jour de l’arrivée en escale au port de Limassol à Chypre. Empreinte de solennité et d’émotion, elle s’est achevée par le débarquement à la rame du commandant quittant à bord d’une barque traditionnelle chypriote, prêtée par les scouts marins de Limassol et armée par les officiers du bord.

Le CV Molitor, promotion EN97, vient de quitter le poste de commandant en second du Chevalier Paul, sistership du Forbin, à l’issue d’un déploiement de 103 jours au sein du groupe aéronaval. Il s’agit de son troisième commandement à la mer après le patrouilleur La Boudeuse à La Réunion en 2009 puis le patrouilleur de haute mer Commandant L’Herminier à Brest en 2012. De spécialité Systèmes d’Informations et de Communication, il est breveté de l’Ecole de Guerre après avoir suivi les cours de la Führungsakademie. Né à Munich en 1976, le CV Nicolas Molitor est âgé de 44 ans. Marié, il est père de 3 enfants.

S’adressant à l’équipage du Forbin pour ses premiers mots en tant que commandant, il a fixé trois amers : la confiance, la subsidiarité et l’esprit d’équipage. Fort de ces qualités, l’équipage du Forbin poursuivra sa mission actuelle avec excellence et curiosité.

En effet, après quatre jours de relâche à Limassol, le Forbin reprend la mer pour poursuivre son déploiement en Méditerranée orientale, avec un équipage régénéré rassemblé autour de son nouveau commandant.

Issu du programme « Horizon » le Forbin est une frégate de 1er rang taillée pour le combat de haute intensité. Capable d’atteindre des vitesses élevées et de traiter tout type de menace, il a une prédilection pour la défense aérienne d’un porte-avions. Equipé de missiles anti-aérien Aster 15 et 30, il s’est récemment illustré lors de l’exercice Formidable Shield 21 en détruisant une cible supersonique évoluant à basse altitude.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 3.8 (5 votes)
Envoyer