L’aéronautique navale compte trois nouveaux pilotes d’hélicoptères

Publié le 12 Mai 2021 à 19:50

© Marine nationale

Le 11 mai 2021, le contre-amiral Éric Janicot, commandant l’Aéronautique navale, a présidé une cérémonie de remise de brevets de pilotes au cours de laquelle trois jeunes pilotes d’hélicoptères se sont vus remettre leur macaron.

Ce moment marque l’aboutissement de trois ans et demi de formation débuté à l’Ecole d’initiation au pilotage (EIP/50S) sur la base d’aéronautique navale (BAN) de Lanvéoc-Poulmic. Pour les « hélicoptéristes » cette formation s’est poursuivie à Dax (Landes) et au Luc en Provence (Var). Cette période d’apprentissage prend fin à l’Ecole de spécialisation sur hélicoptères embarqués (ESHE) à Lanvéoc-Poulmic où ils pu appréhender le travail en équipage et les missions de treuillage, d’appontage, de survol maritime et de transport de charge sous élingue : cœur de leur futur métier embarqué.

Ils s’envolent dès à présent vers les flottilles de la force de l’aéronautique navale pour débuter leur carrière de pilotes opérationnels embarqués à bord des bâtiments porte-hélicoptères de la Marine nationale.

Portrais des officiers brevetés

Aspirant Yann

Originaire de Marseille, l’EOPAN Yann grandit à quelques pas de la mer. Adepte de chasse sous-marine et de natation, l’eau se révèle être son milieu de prédilection. Attiré depuis le tout jeune âge par tout objet défiant les lois de la gravité, il s’est donc naturellement interessé à l’aéronautique navale. Après 2 années de prépa scientifique et une licence en mathématiques, il décide cependant de rentrer dans la vie active pour mûrir et réfléchir a un réel plan pour atteindre son objectif. Ce n’est qu’après quelques années en qualité d’intérimaire qu’il décide de franchir la porte de son CIRFA pour déposer une candidature EOPAN. Orienté dans le cursus hélicoptère, il suit le cours pilote au sein de l’aviation légère de l’armée de Terre à partir de mars 2018 et noue des liens forts avec ses camarades de promotion.

A l’été 2019, il est envoyé pour sa premiere mission extérieure à Abu Dhabi afin d’occuper le poste de responsable des opérations navales au sein du Joint operation center des Emirats-Arabes-Unis. Cette expérience le motive encore plus dans sa volonté de rejoindre le monde opérationnel. Il intègre ensuite la 22S/ESHE pour débuter sa période de navalisation avant de la mettre en pause pour effectuer le stage de vol aux intruments au Luc en Provence sur hélicoptère Fennec. Une fois sa qualification obtenue, il revient à la 34F/ESHE pour achever son cursus sur hélicoptère Dauphin N3.

Aspirant Romain

Originaire de la région Rhône Alpes, L’EOPAN Romain a grandi en campagne, entouré de sa famille. L’entreprise agricole de son père lui amène une première passion pour les engins mécaniques, dans laquelle il s’épanouit très vite. Mais attiré depuis son plus jeune âge par l’aéronautique, c’est à 12 ans qu’il effectue son baptême de l’air qui marquera le début de cet engouement pour les machines volantes. Il passe donc tout d’abord son BIA (Brevet d’Initiation à l’Aéronautique) à 14 ans puis l’année suivante s’inscrit à l’aéroclub, il obtient son Brevet de Base à 16 ans puis son PPL (Licence de pilote privé) à 17 ans. Parallèlement c’est le monde militaire qui l’attire, c’est donc naturellement que très tôt l’idée germe de devenir pilote militaire. Il construira donc son cursus scolaire avec cette seule idée en tête et passe un BAC SSi en 2012. C’est cette même année qu’il effectuera une PMM (préparation militaire marine) à Vienne (38) avant de poursuivre pour 2 ans d’études en DUT Génie Mécanique et Productique. Quelques temps après il part en Angleterre améliorer son niveau d’anglais et c’est fort de cette expérience, qu’il sera reçu pour intégrer l’EIP 50S en avril 2017. S’en suit une orientation dans la filière hélicoptère qui débutera en avril 2018 à Dax où il vole sur EC 120. Par la suite, après quelques mois d’attente et une mission de 2 mois à la CTF 150 à Barhein sous commandement anglais, il intègrera l’ESHE pour effectuer sa navalisation, phase interrompue par 6 mois dans l’ALAT, au Luc en Provence, où il obtient sa qualification de vol aux instruments. De retour à Lanvéoc, il termine sa formation pilote hélicoptère en avril 2021 sur Dauphin N3.

Aspirant Axel

Originaire de Rouen en Seine-Maritime, Axel y passe son enfance.  A l’issue d’un BAC scientifique, il se dirige vers une licence dans le domaine sportif, qu’il obtient en 2016. Cette période d’études supérieures lui permet de monter progressivement son projet d’engagement. En effet, c’est au cours de son enfance qu’il passe fréquemment des vacances en presqu’île de Crozon, où est installée une partie de sa famille. La proximité de la base de Lanvéoc-Poulmic ainsi que le survol régulier des aéronefs lui confèrent alors la passion de l’aéronautique. Il participe ainsi, le temps de ses études, à divers meetings où il rencontre des équipages qui confirment son projet de pilote militaire. De plus, les récits de mission d’un membre de sa famille, ancien mécanicien embarqué sur hélicoptère, l’intéressent fortement. C’est alors motivé qu’il se présente, à l’issue de ses études, aux sélections EOPAN en 2017. Orienté vers la filière hélicoptères, il débute son cursus de formation à Dax en 2018, puis poursuit à Lanvéoc en 2020. Au cours de cette phase de navalisation, il est envoyé au Luc où il obtient la qualification de pilote aux instruments. Il termine alors sa formation à Lanvéoc en 2021, sur Dauphin N3.

A propos de le Flottille 34F

La Flottille 34F/ESHE est implantée sur la base d’aéronautique navale (BAN) de Lanvéoc-Poulmic et dispose d’hélicoptères Alouette 3 et Dauphin N3. Les Alouette 3 effectuent des missions de soutien à la Force océanique stratégique et au profit de CECLANT (arrondissement maritime Atlantique). Ce sont également les aéronefs des détachements occasionnels embarquant sur les bâtiments de la Marine nationale, et des détachements permanent sur les FS Germinal (Martinique), FS Vendémiaire (Nouvelle-Calédonie) et FS Prairial (Polynésie française). L’ESHE (Ecole de Spécialisation sur Hélicoptères Embarqués) effectue sur Dauphin N3 la formation des futurs pilotes d’hélicoptères embarqués et la formation à l’appontage au profit des pilotes des autres armées/ministères. Elle participe également aux formations des plongeurs d’hélicoptère, du personnel tactique/chef cargo/treuilliste (HELAE) ainsi que des tacticiens d’aéronautique (TACAE) assurées par le service formation de la BAN.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer