ITALIAN MINEX 21 et le CMT Orion : un exercice de guerre des mines au cœur d’une force OTAN

Publié le 19 Avril 2021 à 15:53

© Marine nationale

Depuis le 11 avril, dans le golfe de La Spezia, le Chasseur de mines tripartite (CMT) Orion, toujours intégré au Standing NATO Maritime Countermeasure Group 2 (SNMCMG2), participe à l’exercice de l’OTAN ITALIAN MINEX 21.
 

Cet exercice est organisé annuellement par la Marine italienne. Pour cette édition , il rassemble dix unités provenant de six marines différentes, avec la participation notable de sept chasseurs de mines. Le CMT Orion avait déjà participé à cet exercice depuis son intégration au SNMCMG2et a récemment participé à l’entraînement opérationnel OTAN ARIADNE 21 dans les approches du port de Patras en Grèce.

L’objectif de l’exercice ITALIAN MINEX 21 est double : il vise à maintenir le niveau opérationnel des différentes marines dans le domaine de la guerre des mines de l’OTAN et il permet aux nations participantes de travailler en groupe constitué afin d’entretenir leur interopérabilité.

Cette année, le groupe multinational a pour mission principale de retirer une mine des chenaux d’accès et des zones de mouillage du golfe de La Spezia. Ce scénario s’inscrit dans un contexte tactique complexe compte tenu de la présence d’une menace asymétrique permanente. Les forces italiennes ont mis à disposition trois hélicoptères, une frégate, un bâtiment de soutien ainsi que plusieurs embarcations légères rapides. Ce déploiement conséquent de moyens italiens a permis d’apporter un réalisme à l’exercice mais il servait aussi à évaluer la qualité des compétences des différentes marines.

La France a pu démontrer son excellence dans le domaine de la guerre des mines grâce à l’utilisation maîtrisée de son sonar, à l’action des opérateurs entraînés ainsi qu’une doctrine française adaptée à ces manœuvres. L’équipage du CMT a réussi avec brio et rapidité à relocaliser et à neutraliser la totalité des mines d’évaluation présentes dans sa zone.

La plongée du CMT dans un groupe multinational est une nécessité pour se préparer à agir avec nos partenaires eu égard du caractère multinational de nos engagements. À ce titre, les procédures OTAN font déjà partie de l’éthos de la Marine française, mais il est crucial de s’entraîner régulièrement avec nos alliés pour maintenir et développer nos savoir-faire.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer