In memoriam maître principal Genestine

Publié le 26 Février 2021 à 12:24

© Marine nationale

Le maître principal Éric Genestine, affecté à bord de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul engagée en opération, est décédé ce jeudi 25 février des suites d’un arrêt cardiaque, et ce malgré tous les moyens mis en œuvre pour lui prodiguer les soins les plus adaptés.

Son unité ralliait la zone de déploiement opérationnel du groupe aéronaval en Méditerranée orientale dans le cadre de l’opération Clemenceau 21.
Marié et père de deux enfants, le maître principal Genestine avait 54 ans.

Appelé sous les drapeaux en 1986, il débute sa carrière dans la Marine nationale en s’engageant, à l’issue de son service militaire, dans la spécialité de transmetteur. Après une première affectation au sein de l’escadrille des sous-marins de l’Atlantique, il alternera au long de son parcours des affectations en métropole et à l’étranger, occupant des postes à terre ou embarqués au sein des forces de surface (Force d’action navale).
Il sert notamment à bord du porte-avions Charles de Gaulle et participe à plusieurs opérations emblématiques telles qu’Héraclès, Harmattan ou encore Bois Belleau. Il est également affecté à bord de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul et prend part à l’opération Chammal de lutte contre le terrorisme islamiste au Levant.

Dévoué au service et très investi dans son métier, le maître principal Éric Genestine a toujours eu à cœur d’encadrer les plus jeunes et de les former. Il aura ainsi pendant huit ans partagé ses valeurs professionnelles, militaires et humaines au Centre d’instruction naval de Saint-Mandrier, devenu Pôle Écoles Méditerranée.
Marin charismatique soucieux du bien-être de ses hommes, il se distinguait par sa joie de vivre et sa bonne humeur. Il aura servi la France pendant 35 ans.
Le maître principal Éric Genestine était titulaire de la Médaille militaire ; de la Médaille de reconnaissance de la Nation, agrafe « opération extérieures » ; de la Médaille d’Outre-Mer, agrafe « Moyen-Orient » ; de la Médaille de la Défense nationale, échelon or avec agrafes « Marine nationale », « bâtiments de combat », « missions d’opérations extérieures » ; de la Médaille de la protection militaire du territoire avec agrafes « Trident » et « Jupiter » ainsi que de la Médaille commémorative française avec agrafes « Libye » et « Afghanistan ».

La Marine toute entière partage la tristesse de la famille et des proches du maître principal Éric Genestine.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 3.8 (4 votes)
Envoyer