Première relève d’équipage pour le PSP Cormoran

Publié le 26 Novembre 2020 à 12:12

© Marine nationale

Le 25 novembre 2020, l’équipage A du PSP Cormoran a passé le relais à l’équipage B pour la première fois.

 

Pour l’équipage A, cette relève s’opère après une période marquée autant par des opérations d’assistance dans le détroit du Pas-de-Calais que par des périodes d’entretien du bâtiment. Pour l’équipage B, créé le 31 août 2020, les derniers mois ont été consacrés à la montée en puissance de l’équipage : formations individuelles et entraînements en équipage à bord des PSP ou à Brest, sur les simulateurs. Le prochain objectif est maintenant la qualification navigation (QUALNAV) puis la qualification opérations (QUALOPS) de l’équipage B, dont les stages d’entrainement devraient commencer dès la semaine 50 avec le concours de la division ENT d’ALFAN.

Entamée en 2019 avec le PSP Flamant, la transformation en double équipage des PSP (B2E) s’inscrit dans un triple objectif : améliorer la disponibilité des moyens, permettre une meilleure préparation opérationnelle et mieux concilier la vie professionnelle et personnelle des marins. Le PSP Pluvier, dernier de la série cherbourgeoise, rejoindra l’escouade des doubles équipages à l’été 2021.

Conçus au milieu des années 90, les patrouilleurs de service public (PSP) type « Flamant » sont dédiés aux missions relevant du domaine de l’action de l’Etat en mer (AEM) : sauvetage et assistance en mer, police des pêches et de l’environnement, lutte contre les pollutions et contre les trafics illégaux… Ils sont également acteurs de la défense maritime du territoire (DMT) en surveillant notamment le trafic maritime et les approches côtières de la Manche et de la mer du Nord. A l’instar de tous les bâtiments intervenant en mer pour ces missions spécifiques, ils portent sur leurs coques les trois bandes « bleu, blanc, rouge ».

Longs de 54 mètres et larges de 10 mètres, leur déplacement est d’environ 380 tonnes. Ils sont armés par 21 personnes (3 officiers, 12 officiers-mariniers et 6 quartiers-maîtres et matelots), de 8 spécialités différentes (navigateur-timonier, manœuvrier, fusilier ou mécanicien d’armes, mécanicien, électricien, transmetteur-informaticien, cuisinier, maître d’hôtel).

Bon vent et bonne mer à l’équipage B du Cormoran !

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer