Le Languedoc est de retour en Méditerranée après une demi-année en Océan Indien

Publié le 19 Novembre 2020 à 15:35

© EMA

Le Languedoc a fait son retour en Méditerranée après six mois de déploiement en Océan Indien. Après une patrouille en Méditerranée orientale et un exercice de tir fictif de missiles de croisière avec des unités de la VIe Flotte américaine également déployés dans la zone, la frégate multi-missions FREMM) s’accoste cette semaine à Toulon.

 

 

Partie le 25 avril dernier, la FREMM a été intégrée à l’opération AGÉNOR, volet militaire de l’initiative EMASoH (European led Maritime Situation Awareness in the Strait of Hormuz).

Pendant six mois, le Languedoc et son hélicoptère Caïman ont ainsi contribué à renforcer la surveillance de l’activité maritime et à garantir la liberté de navigation dans le détroit d’Ormuz, zone stratégique pour les intérêts économiques européens.

Ce déploiement de longue durée a tiré profit du modèle des frégates à double-équipage. En effet, une relève d’équipage a été conduite cet été, permettant de maintenir la frégate dans la zone d’opérations pendant six mois. Cette relève, qui s’est déroulée au sein de la base navale française d’Abu Dhabi, constitue la première relève d’équipage en opération pour une FREMM.

De nouveau, après son retour, l’équipage A, actuellement en charge du Languedoc, repassera ainsi le relai à l’équipage B, les rotations d’équipages étant programmées tous les 4 mois.

La maîtrise les conditions sanitaires permettant lors de ce déploiement du Languedoc a été un facteur clé du bon déroulé de la mission.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer