Surface Action Group des frégates La Fayette et Jean Bart en Méditerranée orientale

Publié le 30 Octobre 2020 à 14:09

© Marine nationale

Les 28 et 29 octobre derniers, la frégate légère furtive (FLF) La Fayette et la frégate anti-aérienne (FAA) Jean Bart ont mené des opérations conjointes en Méditerranée orientale.

Ces manœuvres, conduites dans le cadre d’un Surface Action Group, ont permis aux deux équipages d’évoluer et coopérer en force constituée, en vue d’affirmer la présence française en défense du droit international en MEDOR.

Des exercices de transfert de charges légères (TRALER) et de tir d’artillerie sur cible Tomato Killer ont été l’occasion pour les marins des deux équipages de répéter leurs gammes dans un contexte tactique réaliste.

Les deux frégates ont par ailleurs mis en œuvre leurs hélicoptères Panther respectifs en patrouille constituée pour assurer plusieurs missions de maîtrise de l’espace aéromaritime, confirmant leurs qualités de moyen déporté d’appréciation et d’analyse de la situation navale.

Au bilan, ces activités ont contribué à poursuivre l’entretien de la performance technique nécessaire à un déploiement opérationnel, tout en rappelant l’attachement de la France à la liberté de navigation et au respect du droit maritime international dans une zone marquée par les tensions liées à l’exploitation des ressources énergétiques.

Engagée depuis la fin du mois de juillet en Méditerranée centrale et orientale, la frégate La Fayette contribue à l’appréciation autonome de situation de la France et au soutien de l’opération CHAMMAL de lutte contre le terrorisme en Syrie et en Irak.
La frégate Jean Bart fait quant à elle route vers l’Océan Indien, afin d’assurer la permanence française dans cette zone d’intérêt stratégique et contribuer à l’opération AGENOR.

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer