Le BSAOM d'Entrecasteaux en mission de contrôle de la ZEE de Nouvelle-Calédonie

Publié le 12 Octobre 2020 à 16:38

© EMA

Le 21 septembre dernier, le bâtiment de soutien et d’assistance en outre-mer (BSAOM) d'Entrecasteaux des Forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), a appareillé pour conduire une mission de près de trois semaines dans la zone économique exclusive (ZEE) de Nouvelle-Calédonie.

L'objectif principal de cette patrouille est d'assurer la protection des approches maritimes françaises et des espaces protégés, notamment face aux activités de pêche illicite. En effet, la richesse halieutique de la mer de Corail est l'objet des convoitises attisées par la raréfaction voire l'épuisement de ces mêmes ressources ailleurs.

En parallèle de la mission, l'équipage a poursuivi son entraînement : exercices de lutte contre un incendie, coopération aéronavale (aérolargage de matériel par un Gardian de la Marine nationale, exercices de treuillage et de ravitaillement avec un Puma de l'armée de l'Air et de l’Espace), entraînement au débarquement de fret en baie de Xénépéhé à Lifou.

Après un entraînement pour conduire une opération avec la brigade de gendarmerie de Xénépéhé, qui visait à répéter la phase finale de l’apport d’une aide humanitaire à une population isolée, le BSAOM a fait escale à Lifou. Ainsi, après avoir "fait coutume" auprès des chefs des tribus de Xépénéhé et de Easo pour les prévenir des activités planifiées, le commandant du d'Entrecasteaux a donné l'ordre à 14h00 de procéder à la reconnaissance du point de débarquement ainsi qu'aux manœuvres préparatoires au déchargement du matériel.

L’équipage a ainsi eu l’occasion de partager un dîner avec une famille de Xénépéhé et de participer à une cérémonie coutumière.

Le lendemain, l'équipage était invité sur les terres de Xépénéhé à partager un dîner précédé d'une nouvelle cérémonie coutumière d'accueil, dans l'intimité d'une famille, et de danses traditionnelles de Lifou. L'accueil simple et extrêmement chaleureux fait à l'équipage ce soir-là restera gravé dans le cœur des marins du d'Entrecasteaux, et sans aucun doute de leurs hôtes, comme un fort moment de partage et de communion autour de valeurs communes.

Au sein de leur zone de responsabilité permanente, les 1 450 militaires des forces armées en Nouvelle-Calédonie ont pour principales missions d’assurer la souveraineté de la France, d’animer la coopération régionale et d’entretenir des relations privilégiées avec l’ensemble des pays riverains. Les FANC engagent régulièrement leurs moyens pour des opérations d’aide aux populations, en appui des autres services de l’État.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer