Présentation du fanion au bataillon de fusiliers marins Détroyat

Publié le 25 Septembre 2020 à 16:34

© Marine nationale

Le 22 septembre 2020, sur la place d’armes du centre vie Malbousquet, au sein de la base navale de Toulon, la cérémonie militaire de présentation du fanion Détroyat, s’est déroulée sous la présidence du capitaine de frégate (CF) Philippe Sierra, commandant le bataillon de fusiliers marins Détroyat. Le vice-amiral d’escadre Laurent Isnard, préfet maritime de la Méditerranée, des autorités militaires et civiles de l’aire toulonnaise, et une délégation de l’amicale des fusiliers marins et commandos de la région Provence Alpes Côte d’Azur étaient présents.

 

Il s’agissait de la première cérémonie du « bataillon de fusiliers marins Détroyat », anciennement « groupement de fusiliers marins Méditerranée », renommé depuis le 1er septembre 2020 par l’Amiral Prazuck, alors chef d’état-major de la marine. Depuis cette date, chaque unité de fusiliers marins porte le nom d’un grand ancien, Compagnon de la Libération, ayant servi glorieusement au sein du 1er Bataillon de Fusiliers Marins (1er BFM) ou du 1er Régiment de Fusiliers Marins (1er RFM), pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ce changement de nom s’inscrit dans une démarche mémorielle de la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO) et de renforcement de ses traditions historiques. Elle fortifiera l’identité propre de chaque unité de fusiliers marins et la fierté d’en être membre.
Le CF Philipe Sierra, a retracé dans une allocution la genèse du changement de nom des unités de fusiliers marins, appuyant l’utilité de renforcer l’identité et la cohésion des fusiliers marins, désormais forgées autour d’un exemple à suivre, un modèle de marin, un Compagnon de la Libération. « Les valeurs, les signes d’appartenance, s’approprier l’histoire de Robert Détroyat et rechercher à devenir de dignes héritiers de ce guerrier exemplaire renforceront notre esprit d’équipage » furent les mots concluant ce discours.
Après lecture de la biographie du commandant de corvette Robert Détroyat, le commandant a procédé à la remise du ruban légendé aux marins du « bataillon Détroyat » et a présenté le fanion à l’ensemble des troupes. Une citation avec médaille de la défense nationale a été remise à un personnel de l’unité s’étant distingué au cours d’une mission opérationnelle.
Puis le vice-amiral d’escadre Laurent Isnard s’est adressé à l’ensemble du personnel du bataillon, leur décernant un témoignage de satisfaction pour leur engagement, leur combativité et leur remarquable adaptabilité lors la crise COVID-19.

 

Qui était Robert Détroyat ?

Né en 1911, Robert Détroyat entre à l’école navale en 1929 avant de rejoindre les forces navales du Levant à Beyrouth. A sa demande, il est muté deux ans plus tard à Lorient pour suivre le cours des fusiliers marins et est nommé officier fusilier à bord du croiseur lourd Algérie, puis à bord du contre-torpilleur Chevalier Paul et du croiseur Primauguet. En février 1940, alors que la France est en guerre, il prend le commandement du chasseur 5, basé à Cherbourg et sera cité à l’ordre des forces de mer pour avoir « vaillamment pris part aux opérations en mer du Nord » et avoir « sous un violent bombardement exécuté par 34 avions ennemis » sauvé l’équipage du torpilleur Orage, alors en feu.

Aujourd’hui, les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils participent à la défense militaire et maritime du territoire en protégeant les sites sensibles, de la marine ou de la défense en général, en métropole ou outre-mer. Ils protègent les bases et installations liées à la dissuasion. En appui aux opérations aéronavales, ils procèdent à des missions de contrôle dans les espaces maritimes, contribuent à la lutte contre les trafics illicites ou participent à la protection d’unités précieuses. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (3 votes)
Envoyer