L’innovation au cœur de la défense aérienne

Publié le 18 Septembre 2020 à 16:37

© Marine nationale

Jeudi 3 septembre, le contre-amiral Eric JANICOT, commandant la force de l’aéronautique navale, a inauguré le Simulateur des Opérations de Défense Aérienne de Nouvelle Génération (SODA-NG) sur le site de la base d’aéronautique navale de Landivisiau.

SODA-NG est le fruit d’une étroite collaboration entre la division Contrôle et Défense Aérienne du Centre d’Expertise du Groupe Aérien embarqué (CENTEX GAé) et deux microentreprises : la société « RBorn Software » pour le combat management system et la société « UniversRadio » pour la partie communication.

Au terme de deux ans de travail allant de la rédaction du cahier des charges aux tests de validation, il est dorénavant pleinement opérationnel. Basé sur le concept du « serious game », il est nativement conçu pour simuler des missions de défense aérienne de tout type, dans n’importe quelle région du globe et avec une souplesse d’emploi remarquable.

C’est donc avec la satisfaction d’avoir porté et mené à bien ce projet novateur, faisant intervenir des acteurs non conventionnels pour de tels programmes, que les Officiers de Planification et de Conduite des opérations dans la 3ème Dimension - OPC3D * et le commandant du groupe aérien embarqué ont reçu ALAVIA pour acter la mise en service du SODA-NG. Cet outil est désormais indissociable de la formation initiale, du maintien du savoir-faire opérationnel et de la préparation au combat des OPC3D.

Comportement automatisé des adversaires, L16, modèles réalistes de portées radio et radar, radios cryptées, brouillage, intrusion de fréquence, conférences de central opération et armement simulé sont autant de capacités qui permettent aux OPC3D et à la communauté défense aérienne de pousser à son paroxysme le concept du « train as we fight ».

Grâce à l’intégration d’un système de débriefing, les séances peuvent être intégralement étudiées pour mettre en exergue les points clés de la mission. Sa grande modularité a permis d’améliorer sensiblement la formation des officiers de lutte antiaérienne de force navale.

Chaîne de commandement, OLAA-FN (officiers de lutte anti-aérienne de force navale), OPC3D et pilotes du GAé peuvent se retrouver autour du SODA-NG dans un but commun : progresser ensemble.

* Les OPC3D sont des officiers de spécialité détecteur qui suivent une formation d’un an alliant contrôle de chasse et approfondissement des connaissances des opérations aéromaritimes. Leur présence au sein du commandement du groupe aérien embarqué et leurs embarquements réguliers sur les bâtiments de défense aérienne en font des experts reconnus de ce domaine de lutte. Ils sont des conseillers pour les échelons de commandement.

Sources : Marine nationale
Droits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer