Passation de commandement pour la frégate de surveillance Nivôse

Publié le 10 Août 2020 à 17:28

© Marine nationale

Le 30 juillet 2020, le général de brigade Yves Métayer, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), a fait reconnaître le capitaine de vaisseau (CV) Frédéric Barbe comme commandant de la frégate de surveillance (FS) Nivôse, en remplacement du CF Arnaud Bolelli.

Sous le commandement du CF Bolelli, l’équipage du Nivôse a accompli trois missions opérationnelles. Il a opéré de septembre à fin octobre 2019 dans le nord de l’océan Indien dans le cadre de la task force (TF) 150, afin de lutter contre les trafics qui financent les groupes armés terroristes. Une mission couronnée de succès puisque le Nivôse a saisi en septembre 2019 plus de 2,5 tonnes de résine de cannabis en mer d’Arabie.

Puis, de janvier à début mars 2020, la frégate a patrouillé dans les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), contribuant à la protection de ces espaces immenses mais aussi à l’entraînement en conditions extrêmes d’éléments du 2ème régiment de parachutistes d’infanterie de Marine (RPIMa).

Enfin, au mois d’avril, le Nivôse a conduit une mission de surveillance de la zone sud de l’océan Indien et de soutien au groupe Jeanne d’Arc, engagé dans l’opération Résilience.

Le commandant prenant, le CV Barbe, a intégré l’École navale en 1997. Breveté pilote d’hélicoptère au printemps 2003, il est affecté au détachement 36F/Floréal en 2004. Déployé avec la Flottille 36F sur les frégates toulonnaises, il participe aux opérations Agapanthe en océan indien, Baliste au Liban, et Lévrier en Méditerranée orientale. Il sert de 2008 à 2009 en tant que commandant adjoint aviation du Mistral, et participe notamment aux recherches consécutives au crash du vol Rio-Paris. De retour à la Flottille 36F en tant que commandant adjoint opérations puis commandant en second, il prend successivement part aux opérations Atalanta en océan Indien et Harmattan en Libye, en 2010 et 2011.

Il participe ensuite aux essais du nouvel hélicoptère NH90 Caïman, et prend le commandement de la Flottille 31F en 2012, en charge des premiers détachements embarqués sur frégates avec ce nouvel hélicoptère. Breveté  de l’école de guerre en 2015, il sert ensuite au bureau « Politique RH » de la DPMM. A l’été 2018, il se voit confier les responsabilités de commandant en second du PHA Tonnerre. Il est promu capitaine de vaisseau en mai 2020, juste avant de rallier La Réunion.

A propos du Nivôse

Admis au service actif en 1992, le Nivôse est le second d’une série de six frégates. Armé par 84 marins, il a pour principales missions la surveillance des espaces maritimes sous souveraineté française de l’océan Indien (La Réunion, Mayotte, les Terres australes et antarctiques françaises) et la lutte contre les activités illicites en mer (trafic de stupéfiants, pêche illégale…).

Basé au Port-des-Galets, sur la côte ouest de La Réunion, le Nivôse mesure 93.5 mètres de long pour une largeur de 14 mètres et un déplacement de 2 600 tonnes.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer