Prise de commandement à la base navale de Djibouti

Publié le 6 Août 2020 à 16:05

© Marine nationale

Le 21 juillet 2020, le général de division aérienne Eric Gernez, commandant des forces françaises à Djibouti (FFDJ), a fait reconnaitre le capitaine de corvette Jean-Yves Piasecki, comme nouveau commandant de la base navale de Djibouti.

Cette cérémonie placée sous la présence honorifique de monsieur l’ambassadeur de France à Djibouti, SEM Arnaud Guillois et en présence d’autorités djiboutiennes et des chefs de corps des différentes unités françaises présentes sur le territoire, montre l’importance portée à la Marine et à ses missions dans la corme de l’Afrique.

Base navale clé pour les forces navales françaises, située sur une voie maritime de première importance à la charnière entre mer Rouge et océan Indien, la base navale de Djibouti, est composée d’un effectif de 55 permanents et accueille en permanence une cinquantaine de personnel en mission de courte durée (fusiliers-marins, marins-pompiers et plongeurs démineurs).

Avec la base aérienne 188 et le 5e régiment interarmées d’outre-mer, la base navale est une des composantes essentielles des FFDJ, appuyées pour la réalisation de leurs missions par les différentes entités de soutien du ministère des armées (GSBDD/DICOM, DIRISI, DID, SEA, DIASS).

La mission des marins dans la corne de l’Afrique est centrée sur l’accueil et le soutien des bâtiments en escale. Le poste 9, quai bien connu des marins, accueille environ 40 bâtiments militaires français annuellement pour une centaine de jours d’escale. Qu’il s’agisse d’un bâtiment isolé ou du groupe aéronaval, la mission première de la base navale sera de répondre aux très diverses demandes exprimées par le ou les bâtiments en escale avec rigueur, réactivité et efficacité. Le détachement permanent de la force maritime des fusiliers marins et des commandos assure, quant à lui, la protection des navires militaires à quai et lors des chenalages et est également en charge de la protection de la base navale de Djibouti.

La base navale assure également un soutien au profit des FFDj sur des missions de projection de forces dans le golfe de Tadjourah avec le concours de ses deux CTM. Ces derniers doivent être remplacés à terme par deux EDA-S. Les marins français sont également très investis dans la coopération régionale en apportant une expertise technique et leur expérience du milieu maritime en effectuant des formations au profit des marines de la zone de responsabilité permanente (ZRP).

En provenance de l’état-major de la force maritime des fusiliers marins et des commandos, le capitaine de corvette Piasecki dispose d’une solide expérience de la zone, acquise au fil d’une carrière bien remplie dans le milieu des commandos Marine.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer