FAPF - L’équipage d’alerte de la flottille 25F en EVASAN à Rurutu

Publié le 1 Juillet 2020 à 11:05

© EMA

Le lundi 22 juin 2020 au soir, le centre opérationnel de Tahiti (COT) a appelé l'équipage d'alerte de la flottille 25F pour mener une EVASAN (évacuation sanitaire) à Rurutu, une île de l’archipel des Australes située à 572 kilomètres au sud de Tahiti.

Un médecin ainsi qu’un infirmier du SAMU ont alors embarqué aux côtés de l'équipage de la Marine nationale à bord du Falcon 200 « Gardian » pour rallier les Australes. 

Grâce à sa vitesse élevée qui en fait un outil particulièrement performant pour les Forces armées en Polynésie française (FAPf), l’aéronef a pu rejoindre sa destination en moins d'une heure. Cela a permis une prise en charge rapide du patient au dispensaire de Rurutu par l'équipe médicale. 

De retour au sein de l’archipel de la Société sur l’île de Tahiti, le jeune patient a pu être transféré à l'hôpital du Taaone par une équipe du SAMU. 

Avec pas moins de deux EVASAN aux îles Marquises et deux aux Australes, cette mission est la quatrième EVASAN de nuit pour l’équipage de la flottille 25F en dix jours. Le Falcon 200 « Gardian » est fortement apprécié pour sa capacité à intervenir vite et loin : nul doute qu’il s’agit de l'ambulance la plus rapide de la Polynésie française, dont la zone d’élongation des archipels correspond à la taille de l’Europe !

Les 950 militaires des forces armées en Polynésie française (FAPf) constituent un dispositif interarmées prépositionné à dominante Marine, qui, avec les Forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC), a pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France sur le « théâtre Asie Pacifique ». Il permet à la France d’assumer sa place de nation riveraine du Pacifique, d’intervenir en cas de catastrophe naturelle mais également de lutter contre les menaces grandissantes comme les trafics illégaux et d’animer la coopération militaire régionale avec l’ensemble des pays riverains de la zone pacifique.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer