En route vers les premières capacités opérationnelles de l’Atlantique 2 Standard 6

Publié le 17 Juin 2020 à 14:13

© Marine nationale

Dans le cadre de l’évaluation opérationnelle (EVALOPS) de l’Atlantique 2 (ATL2) rénové au Standard 6, et malgré les conditions sanitaires du moment, le détachement ATL2 du Centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale (CEPA/10S) a réalisé plusieurs semaines d’intenses activités d’entraînements et de qualifications au départ de son nouveau lieu d’affectation sur la Base d’aéronautique navale Lann-Bihoué. Enchainant les vols de luttes anti-sous-marines, antinavires et aéroterrestres, ceux-ci ont permis de poursuivre l’évaluation des nouveaux capteurs mais surtout de former et qualifier plusieurs équipages sur ce nouveau standard.

 

Cette forte activité s’est clôturée début juin par le tir, avec succès, et à seulement deux jours d’intervalles, d’une bombe GBU12 en auto-illumination et d’un missile AIR-MER de combat AM39 « Exocet ».

Après le tir de validation de la torpille MU90 réalisé fin 2019, ces deux derniers tirs effectués par l’équipage d’expérimentation du détachement, permettent de finaliser la campagne « armements » de l’évaluation opérationnelle (EVALOPS) et de franchir de nouveaux jalons importants vers le futur prononcé des premières capacités opérationnelles de l’Atlantique 2 Standard 6. 

 

En savoir plus sur l’Atlantique 2 au Standard 6

L’Atlantique 2 est un des rares avions en service au monde conçu spécialement pour la lutte anti-sous-marine armée. Il contribue ainsi à garantir l’autonomie et la sûreté de la Force océanique stratégique, ainsi qu’à protéger une force navale à la mer contre des menaces sous-marines et de surface. Il participe à la maîtrise du milieu aéromaritime sous et sur la surface, de la zone littorale jusqu’au grand large, mais peut également constituer un appui aux opérations aéroterrestres grâce à sa capacité à mener des actions de renseignement et de frappes au sol. La rénovation du système d’armes des Atlantique 2 a pour objectif de permettre un emploi opérationnel de l'avion post 2030.

 

Plus encore, le standard 6 de l’ATL2 modernisé apportera un nouveau système de combat et des capteurs modernes : radar, optronique et système de traitement acoustique numérique. Les Atlantique 2 Standard 6 sont ainsi équipés d’un nouveau radar utilisant les dernières technologies issues du radar à antenne active du Rafale.

 

Dans la lignée du plan Mercator qui dessine une Marine en pointe, l’Atlantique 2 Standard 6 permet à l’Aéronautique navale française de revenir dans le cercle relativement fermé des avions de patrouille maritime très performants, notamment en pistage de sous-marins.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer