Retour à l’école après deux mois de confinement

Publié le 4 Juin 2020 à 10:37

© Marine nationale

Durant toute la période du confinement et chacun à sa façon, par newsletter, par la plateforme d’enseignement Moodle ou encore par Skype, les cadres et les instructeurs de l’Ecole de Maistrance sont restés en contact étroit avec leurs élèves afin de s’assurer de la continuité de leur formation ainsi que de leur santé morale et physique. Le confinement a radicalement changé la façon d’enseigner ainsi que le rapport aux autres ; cependant, tous se sont rapidement adaptés et la dette de formation reste limitée pour les élèves maistranciers qui ont repris le chemin des cours avec enthousiasme.

 

Pour assurer le respect des mesures sanitaires, la rentrée des élèves s’est échelonnée sur deux semaines, le 14 mai pour la session 2020.1 de l’antenne mandréenne de l’Ecole de Maistrance, le 18 mai pour la session 2020.0 au centre d’instruction naval (CIN) de Brest et le 25 mai pour la partie brestoise de la session 2020.1.

 

Munis de masques et de gel hydro alcoolique, les maistranciers ont suivi dès leur arrivée une conférence sur la reprise de l’activité et les nouvelles mesures à prendre dans leur quotidien de vie en collectivité.

 

Pour la première semaine de reprise, la pédagogie s’est adaptée. C’est sous le format de classe inversée que les maistranciers sont retournés sur les bancs de l’école. Remédiation et révisions étaient les maîtres mots avant d’évaluer les acquis obtenus en télétravail.

Dès les premiers jours, les travaux pratiques ont également repris en prenant en compte les gestes barrières.

 

La session 2020.0 se prépare à terminer sa formation à l’Ecole de Maistrance ; les évaluations académiques, les tests sportifs et le permis côtier vont occuper les élèves les dix jours à venir, avant de passer ensuite les jurys finaux puis de rejoindre l’école des fusiliers marins à Lorient pour leur brevet d’aptitude technique le 8 juin.

La session 2020.1, quant à elle, poursuit sa formation initiale d’officier marinier jusqu’au 10 juillet. Au programme : séances de tir, exercices de manœuvre et de matelotage, cours académiques, entraînement physique militaire et sportif.

 

Le CIN de Brest continue sa montée en puissance et accueillera dès le 2 juin les contingents de l’Ecole de mousses, à Brest mais aussi dans son antenne Cherbourgeoise.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer