La frégate Aconit poursuit les opérations en mer Méditerranée

Publié le 2 Juin 2020 à 10:02

© EMA

Depuis plus d’un mois la frégate Aconit a appareillé de Toulon pour un déploiement de longue durée en mer Méditerranée. Après avoir patrouillé au large de Libye en vue d’apporter son soutien à l’opération EUNAVFOR MED Irini, la frégate s’est dirigée en Méditerranée orientale où elle est actuellement toujours déployée.

Dotée de capteurs qui lui permettent d’établir une connaissance fine de son environnement, l’Aconit a dans un premier temps mis ses capacités au service de l’opération maritime européenne Irini, opération visant à faire appliquer l’embargo de l’ONU sur les armes à destination de la Libye. Relevée par la frégate anti-aérienne Jean Bart en Méditerranée centrale, elle poursuit aujourd’hui sa mission de reconnaissance en Méditerranée orientale, une région bien connue de l’équipage qui y était déjà déployé l’été dernier. 

Participant activement à l’opération Chammal de lutte contre Daech au Levant, la frégate Aconit garantit la permanence d’une présence maritime française dans le canal de Syrie. Ainsi, les frégates qui s’y déploient permettent à la France de disposer d’une appréciation autonome sur la situation dans une zone traversée par de multiples conflits. Par le biais d’exercices ou d’escales, l’Aconit entretient également les liens avec les Etats partenaires de la région. 

C’est donc avec vigilance que les marins de l’Aconit veillent au quotidien : les eaux et les cieux qu’ils scrutent sont peut-être éloignés des côtes françaises, mais demeurent d’une importance cruciale dans la géopolitique méditerranéenne et donc pour les intérêts de la France.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer