Entraînement de lutte contre le narcotrafic avec Mike, un marin qui a du flair

Publié le 20 Mai 2020 à 10:25

© EMA

Immersion avec Mike, marin malinois, en exercice de lutte contre le narcotrafic en baie de Fort-de-France avec son binôme, le premier maître Luc, fusilier marin maître-chien depuis 25 ans. Un travail nécessaire leur permettant de maintenir leurs capacités et savoir-faire opérationnels.

 

Mardi 5 mai 2020, 8h00, Mike et son équipe de fusiliers marins arrivent sur le quai de la base navale de Fort-de-France en Martinique pour participer à un entraînement en mer.

 

Véritable expert dans la lutte contre le narcotrafic, ce marin à quatre pattes est formé à la recherche de stupéfiants depuis 2018. Il possède les principales qualités liées à sa spécialité que sont la curiosité et le dynamisme. Mike a déjà à son actif plusieurs missions, dont notamment deux interventions en mer où il fut hélitreuillé avec un groupe de commandos Marine.

Acteur principal de l’exercice, Mike est présent au briefing mené par son maître-chien. A la fin des explications, il est équipé d’un gilet tactique avant de monter à bord de l’embarcation pour appareiller vers l’objectif : un voilier suspecté de transporter de la drogue, croisant au large des côtes martiniquaises. Un des voiliers du club sportif militaire de Martinique et son équipage de bénévoles sont régulièrement utilisés comme cible, c’est le cas cette fois.

« Cible en vue ! ». Quelques minutes après l’appareillage, l’équipe de fusiliers marins détecte l’embarcation suspecte et se dirige vers elle. L’œil vif, le regard alerte, et les oreilles dressées, Mike commence déjà à analyser le navire. Il connait ce type de voilier, et les différentes caches que peuvent utiliser les trafiquants de drogue.

 

Les fusiliers marins montent à bord du navire suspect et sécurisent rapidement les lieux. Une fois que la zone est sûre, Mike peut enfin faire son entrée : le premier maître Luc lui donne l’ordre d’embarquer. Il comprend immédiatement que c’est à lui de jouer et commence rapidement son investigation. A l’affut du moindre indice, Mike examine méticuleusement chaque recoin du bateau. Luc est systématiquement à ses côtés pour l’aider à optimiser son travail de recherche en lui donnant des ordres précis et des encouragements. C’est un véritable travail d’équipe.

 

Mike poursuit ses fouilles quand tout d’un coup, quelque chose attire son attention. Il lui suffira de quelques secondes pour confirmer sa détection et trouver le colis suspect caché pour l’entrainement. L’objectif est atteint. L’exercice est donc terminé. Le premier maître Luc récompense Mike pour la réussite de la mission.

 

Dans le cadre d’opérations réelles de lutte contre le narcotrafic, les binômes cynotechniques spécialisés dans la recherche de stupéfiants, composés d’un fusilier marin et de son chien, sont un atout précieux pour intercepter les bateaux transportant de la drogue au large. Le maître et son chien forment ensemble un système d’armes à part entière et offrent une capacité opérationnelle indispensable pour lutter efficacement contre les trafics illicites.

    
Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer