RESILIENCE - Mission accomplie aux Antilles pour le porte-hélicoptères amphibie Dixmude

Publié le 14 Mai 2020 à 09:36

© EMA

Déployé aux Antilles dans le cadre de l’opération Résilience depuis le 17 avril 2020, le porte-hélicoptère amphibie (PHA) entame son transit retour vers Toulon, son port base.

Après une première phase d’acheminement de fret et de matériel depuis la métropole ayant permis aux autorités locales d’accroître leur capacité de gestion de crise, le Dixmude a ensuite participé, sous le contrôle opérationnel des forces armées aux Antilles, à des missions logistiques, de protection ou de transport sanitaire.

Les deux hélicoptères PUMA de l’Armée de terre, embarqués à bord du Dixmude, ont ainsi contribué à onze évacuations médicales d’urgence entre la Guadeloupe et les Antilles, y compris pour des patients atteints par d'autres pathologies que le Covid-19.

En parallèle, le bâtiment a participé au transport des forces terrestres positionnées sur les trois îles principales afin d’apporter son soutien aux populations et aux services de l’Etat. Apprécié pour ses capacités de reconnaissance et d’assistance, notamment en cas de catastrophe naturelle, le PHA a profité de sa présence sur zone pour réaliser des manœuvres amphibies de reconnaissance des sites de plages, en préparation de la saison cyclonique.

Désormais, eu égard la stabilisation de l’épidémie et le déconfinement amorcé le lundi 11 mai 2020, le PHA Dixmude s’apprête à quitter les Antilles et appareillera de Fort-de-France ce mardi 12 mai 2020 pour rejoindre la métropole.

Divers moyens restent cependant mobilisés et les missions de soutien se poursuivent. Ainsi, les deux hélicoptères PUMA de l’armée de terre et leurs équipages restent positionnés en Martinique pour assurer le transport de patients. De la même façon, le détachement du 2e régiment de Dragons, spécialiste de la désinfection, reste aux Antilles afin notamment de concourir à la poursuite des évacuations de malades. Enfin, à Saint-Martin, le poste médical d’évacuation restera en place encore quelques semaines.

Les forces terrestres positionnées sur les trois îles poursuivent quant à elles leurs actions de soutien des autorités civiles et d’aide auprès de la population en assurant plusieurs missions de livraison de masques de protection, de distribution d’eau et de soutien logistique des CHU de la zone.

Lancée le 25 mars 2020, l’opération « Résilience » constitue la contribution des armées à l’engagement interministériel contre la propagation du COVID-19.  Avec « Résilience », les armées s’engagent dans l’ensemble des secteurs où elles peuvent apporter un soutien aux autorités civiles, en adaptant leur action aux contextes locaux et dans le cadre d’un dialogue permanent avec les autorités civiles. « Résilience » est une opération militaire inédite, dédiée au soutien des services publics et des Français dans les domaines de la santé, de la logistique et de la protection, en métropole et outre-mer, tout en prenant en compte la nécessité de poursuivre les opérations au profit de la sécurité des Français, sur le territoire national, dans les airs, sur les mers, dans l’espace cyber, comme sur les théâtres extérieurs.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer