Campagne de prélèvements environnementaux à bord du porte-avions

Publié le 28 Avril 2020 à 16:44

© Marine nationale

Lundi 27 avril 2020, le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) intervient à bord du porte-avions Charles de Gaulle pour effectuer des prélèvements environnementaux, permettant de contrôler les actions de bio-nettoyage menées à bord ses 15 derniers jours.

Suite à l’intervention des différentes équipes mixtes : civiles et militaires, ce sont plus de 98 % des locaux du porte-avions, qui ont fait l’objet d’une action spécifique de désinfection approfondie. Postes, hygiènes, coursives, ateliers, infirmerie, hangars, locaux techniques ont été traités. Pour cela les équipes de désinfection Marine, du 2e régiment de Dragons ont eu recours à des techniques de nettoyage virucide de grands volumes. La fumigation ou la pulvérisation de solutions désinfectantes à base de chlore ont été, par exemple employées. Un nettoyage minutieux a également été mené par les différents intervenants, pour traiter les petits équipements individuels : téléphone, téléviseurs, ordinateurs, claviers, poignées… Lingettes, éponges, bombes ont permis de nettoyer chaque poste, et surface en contact.

 

Ainsi, ce chantier d’ampleur, sous pilotage de la Force d’action navale (division Exploitation) et le concours de nombreux acteurs de la Marine (CECMED, SSF, EDM, MARPO, BMPM…) arrive à son bientôt terme. Il permet de rendre, sous peu, le porte-avions à son équipage, avec l’assurance d’une disparition de toute trace du virus de 100 % des locaux du porte-avions.

 

A ce jour 943 marins du groupe aéronaval considérés comme guéris ont été autorisés à rentrer dans leurs foyers.

 

Aujourd’hui, sur toutes les mers du monde, 35 bâtiments et 2934 marins sont en opérations, en mer.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer